Coordinations MAK-Anavad

20 avril : A Iferhounene, la campagne d’affichage a eu lieu au nez et à la barbe des policiers

IFERHOUNENE (SIWEL) — Alors que des militants se faisaient arrêter et passer à tabac à Aqvu, tout le centre-ville d’Iferhounène a été envahi d’affiches appelant à la marche du 20 avril pour l’indépendance de la Kabylie.

Dans la matinée d’aujourd’hui, 15 avril, des policiers ont osé provoquer les militants souverainistes dans des cafés : »S’ils sont des hommes, qu’ils affichent en plein jour, en notre présence ». Il n’en fallait pas plus pour que les militants du MAK-Anavad envahissent, et en plein jour, Iferhounène et ses environs, déterminés à ne pas reculer.

Sur place, un engouement inédit des citoyens a été constaté. Ces derniers allaient voir d’eux-même des militants et plusieurs d’entre eux ont proposé de prendre des affiches pour les coller dans leurs villages respectifs.

Nous avons contacté un responsable de la Coordination MAK-Anavad d’At Yettura. Il nous informé que la police a eu peur d’intervenir, voyant la solidarité des citoyens. « En partant, des policiers ont déchiré 2 ou 3 affiches, qui n’étaient pas visibles des passants, car ils avaient peur de la réaction des riverains ». Le responsable local du mouvement souverainiste kabyle a exprimé sa satisfaction et a précisé que même si les policiers déchirent les affiches, on en recollera !

nbb
SIWEL 151249 Apr 17

Partager ceci...
20 avril : A Iferhounene, la campagne d’affichage a eu lieu au nez et à la barbe des policiers
Click to comment

Commenter cette publication...

Haut