Géopolitique

François Fillon : « Ce qui me choque c’est qu’on nie totalement le droit des peuples à disposer d’eux-même »

GÉOPOLITIQUE (SIWEL) — Selon le candidat aux prochaines élections présidentielles françaises, M. François Fillon, « Le droit des peuples à disposer d’eux-même fait partie de la pensée française depuis les Lumières ». C’est ce qu’il a assuré lors d’une émission sur RFI suite à une question sur la référendum de Catalogne pour son indépendance.

« D’après nos intellectuels, le respect des frontières est plus important que le droit des peuples à disposer d’eux-même, je trouve que c’est un peu un monde qui marche sur la tête » a assuré le candidat de la Droite et du Centre.

Concernant ce sujet, François Fillon déclare qu’il n’y a pas de tabou. Même s’il considère qu’on ne peut pas remettre en cause tout le temps les frontières, « il y a des injustices tellement flagrantes qu’il  faut les régler… il y aura peut-être des questions de frontières qui se poseront au Proche-orient compte tenu des conditions dans lesquelles elles ont été tracées ».

A rappeler que François Fillon s’est déjà prononcé pour casser le tabou autour des questions des frontières et du droit fondamental à l’autodétermination des Peuples, lors du débat du 20 Mars sur TF1.

nbb
SIWEL 080804 Apr 17

Haut