La Lombardie, la Savoie, le Piémont, le Countéa de Nissa et la Corse soutiennent les marches du 20 Avril en Kabylie

On

EFA/ALE (SIWEL) — A l’occasion des marches du 20 Avril en Kabylie commémorant les Printemps kabyles de 1980 et 2001, les représentants des peuples des montagnes de l’Arc Alpin (Savoie-Piémont-Countéa de Nissa), de la Lombardie et de la Corse, ont fait parvenir un message de soutien aux présidents dui Gouverrnement provisoire kabyle (Anavad) et du Mouvement pour l’autodéterminatioon de la Kabylie (MAK), message que nous publions ci-après :

De la « prise » de la Bastille à l’assaut de la « République », par Djaffar Benmesbah

On

PARIS-DIASPORA SIWEL) — Un appel, un simple appel du MAK (Mouvement pour l’autodétermination de la Kabylie, ndlr) sans le support publicitaire a suffi pour peindre, le temps d’un après-midi, des couleurs luxuriantes kabyles l’endroit déclenchant l’épisode le plus important de l’histoire de France. Et la presse française simulait l’absence. Extrait de l’opinion de Djaffar Benmesbah que voici, ci-après :

Université de Tuvirett : Une bagarre générale entre les étudiants et la police algérienne qui tente d’empêcher une conférence sur le 20 Avril

On

TUVIRETT (SIWEL) — Une bagarre générale a éclaté au moment où nous publions cette dépêche entre les étudiants de Tuvirett et la police algérienne qui tente d’empêcher une conférence sur le 20 Avril que devait animer Mouloud Hamrani et Ahcène Graichi aujourd’hui à 10h.

Hocine Azem interdit de conférence à Iwadiyen, des policiers en civils investissent le Lycée

On

IWADIYEN (SIWEL) — Dans la matinée d’aujourd’hui Hocine Azem devait animer une conférence au Lycée d’Iwadiyen. Le proviseur du Lycée a cédé à la pression des lycéens et avait fini par donner son autorisation à cette conférence. Mais c’était avant que les policiers en civils n’envahissent son Lycée….

Algérie-Kabylie : Quand l’anathème reste le dernier argument du colonialisme…

On

KABYLIE (SIWEL) — Que reste-t-il d’un Etat dont le seul argument est le mensonge et l’anathème ? Rien en dehors d’un «tintamarre» n’évoquant que les derniers soubresauts d’un Etat agonisant.

L’Etat algérien pense avoir eu la géniale idée de recourir encore une fois à ses vielles recettes de dénigrement. Cette fois, c’est le président du MAK qui a été la cible de sa propagande, ou plus exactement le vieux père de Bouaziz Ait-Chebib, âgé de 95 ans…

Un médecin oranais était venu apporter son soutien à la Kabylie lors de la marche du 17 avril à Paris

On

PARIS-DIASPORA (SIWEL) — Lors de la mémorable marche de la diaspora kabyle à Paris ce dimanche 17 avril, un médecin Oranais, M. Yacine Mahi Bahi est venu apporter son soutien aux revendications légitimes du Peule kabyle affirmant « Je sais pourquoi vous êtes ici » et pour cause, les manifestants ne cessaient de scander les slogans on ne peut plus parlant « Algérie coloniale, Kabylie indépendante »…

Les détenus du 19/05/1981 apportent leur soutien résolu au MAK

On

PARIS (SIWEL) — A l’issue de la marche « Pour la Kabylie » entre les places Bastille et République à Paris dimanche 17 avril, ayant vu la participation de plus de dix milles Kabyles de la diaspora pour la double commémoration des Printemps de 1980 et 2001, Boukhalfa Bellache avait lu une déclaration, que nous publions ci-après, au nom des détenus de 1981 dans laquelle ces derniers apportent leur « soutien résolu au Mouvement pour l’autodétermination de la Kabylie (MAK), un mouvement pacifique qui est le seul à incarner toutes les revendications du peuple kabyle depuis le début de son combat » :

Meeting du MAK à Iferhunen : dernière ligne droite avant le grand RDV du 20 avril

On

IFERHUNEN (SIWEL) — Dans le cadre de la préparation à la marche de 20 avril pour la double commémoration des printemps noir de 2001 et Amazigh de 1980, le Mouvement pour l’autodétermination de la Kabylie a organisé aujourd’hui 18 avril son dernier meeting à Iferhunen (Iferhounene), dans la région de Michelet qui est pour rappel, la région du président du MAK, Bouaziz Ait-Chebib mais aussi la région d’origine de deux Bachaghas, Ould Ali Lhadi et Amara Benyounes, deux serviteurs zélés du régime colonial algérien qui prétend faire de la Kabylie une province du vaste monde colonial arabe.

Le meeting du MAK, suivi du lever du drapeau kabyle a été un franc succès pour le Mouvement souverainistes kabyle et fut, à l’inverse, une grande claque pour les deux Bachaghas.

A la fin du lever du drapeau kabyle qui a clôturé le meeting, des policiers en civils, en plus des policiers habituels qui « rodent » dans toutes les manifestations publiques du MAK, ont tenté une approche pour essayer d’arrêter le président du MAK à à peine deux jours du 20 avril. Les militants ont fait bloc autour de Bouaziz Ait-Chebib. Les policiers en renoncé en se plaigant à leur chef qu’il y avait trop de militants…

Analyse : Divorce consommé entre la Kabylie et l’Algérie après la marche de la diaspora kabyle à Paris ce 17 avril 2016

On

PARIS (SIWEL) — Le pouvoir algérien était déjà très inquiet. Au vu de la mobilisation, en ce dimanche 17 avril 2016 à Paris, où l’on a dénombré près de 10 000 kabyles de la diaspora manifester en faveur de l’indépendance de la Kabylie, battant le pavé de la place de la Bastille à la place de la République, cette inquiétude risque de monter d’un cran.

Déclaration des militants et sympathisants du MAK de Tazmalt condamnant l’interpellation dont ont fait l’objet leurs camarades

On

TAZMALT (SIWEL) – Dans une déclaration parvenue à Siwel les militants et sympathisants du mouvement pour l’autodétermination de la Kabylie (MAK) de la ville de Tazmalt, condamnent avec fermeté, force et vigueur les interpellations dont ont fait objet leurs camarades.
Ci-après l’intégralité de la déclaration.

Rassemblement triomphal pour la Kabylie à Montréal

On

MONTRÉAL (SIWEL) — Un rassemblement du Mouvement de l’Autodétermination de la Kabylie (MAK) a eu lieu hier samedi 16 avril 2016 entre 11 et 14 heures, devant le consulat algérien de Montréal, pour « rendre hommage aux victimes tombées sous les balles assassines du pouvoir algérien pendant le Printemps noir 2001 et aux militants qui ont subi les affres des geôles du pouvoir despotique algérien pendant le printemps amazigh de 1980 ».

L’association des femmes de Kabylie appelle à marcher massivement ce 20 Avril

On

KABYLIE (SIWEL) — A l’occasion des trois marches simultanées qui auront lieu en Kabylie le 20 Avril prochain, l’association des femmes de Kabylie (alias Collectif de femmes du printemps noir) appelle « les femmes kabyles à se mobiliser et à participer massivement aux marches du 20 avril 2016 pour montrer au monde entier notre volonté et notre détermination à participer activement dans le combat pacifique de la Kabylie et du peuple kabyle pour sa libération ».

Ci-après, l’appel dans son intégralité :

MAK : Appel du Conseil universitaire de Tizi-Ouzou à la marche du 20 Avril

On

TIZI WEZZU (SIWEL) — Dans le cadre de la double commémoration du printemps Amazigh de 1980 et du printemps noir de 2001, le Conseil universitaire MAK de Tizi-Ouzou appelle la communauté universitaire kabyle, le mouvement associatif, les artistes et l’ensemble des citoyennes et citoyens à participer massivement à la marche de la nation kabyle qui aura lieu le 20 avril.

Ci-après le communiqué dans son intégralité.

MAK : Meeting populaire le 18 avril à Iferhunen

On

IFERHUNEN (SIWEL) – Dans le cadre de la double commémoration des printemps Amazigh de 1980 et printemps noir de 2001, la coordination du MAK des At Yettura/Illilten organise un meeting populaire à Iferhunen (Lieu : Tizi Bourane) le 18 avril à 16h.

Le choix de la date entre dans le cadre de la préservation de la mémoire collective du peuple kabyle étant donné que le premier martyr du printemps noir, Guermah Massinissa, a été assassiné par les gendarmes algériens le 18 avril 2001.

Meeting du MAK à Illulen Umalu :  » Notre force réside dans la justesse et la noblesse de notre combat libérateur ».

On

ILLULEN UMALU (SIWEL) – Après lghil Ali dans le département de Vgayet où la délégation du MAK a rendu Hommage dans la matinée d’hier à l’intellectuel kabyle et universel Jean-Lmuhuv Amrouche, les responsables du mouvement souverainiste kabyle se sont dirigés à Iloula Oumalou pour animer un meeting populaire devant une assistance nombreuse.

Exigeons en ce 20 avril le droit de la Kabylie à son autodétermination. Par Rahim Arezoug

On

CONTRIBUTION (SIWEL) – « Nous rêvons d’un Etat Kabyle qui protégera et veillera sur nos enfants afin de leur assurer la sécurité, la paix, la liberté, la dignité, l’honneur et la prospérité. Sœurs et frères Kabyles n’oubliez jamais d’où vous venez, votre histoire, votre identité. Soyez fiers de vous. N’oubliez jamais les souffrances et les douleurs du passé, ce sont des leçons à retenir et de mauvais souvenir mais qui restent des repères.  » Extrait de la contribution de Rahim Arezoug

Meeting du MAK à Raffour : La jeunesse kabyle vaincra

On

RAFFOUR (SIWEL) – Le Président du Mouvement pour l’Autodétermination de la Kabylie (MAK), Bouaziz Aït-Chebib, et ses camarades poursuivent implacablement leur série de meetings à travers le territoire de la Kabylie pour expliquer aux Kabyles que leur avenir dépend fondamentalement de leur émancipation vis-à-vis du pouvoir colonial d’Alger à l’idéologie arabo-islamiste. C’est dans le cadre de cette mission, autant patriotique que salvatrice, effectivement que Bouaziz Aït-Chebib et d’autres cadres du mouvement, en l’occurrence Hocine Azem, Hachim Mohand Ouamer Qu’ils se sont rendus, hier, à Ighil Ali et Illoulen Oumalou d’abord, Raffour (Tuviret) en suite.

Le MAK anime un meeting à Iberbacen : « Un Etat pour le peuple kabyle ou sa disparition »

On

IBERBACEN (SIWEL) – Bouaziz Aït-Chebib, Président du Mouvement pour l’Autodétermination de la Kabylie (MAK), le Secrétaire général du MAK, Farid Djennadi, le Secrétaire aux relations internationales, Hocine Azem et Mohand-Ouamar Hachim, ont animé hier en fin d’après midi un deuxième meeting à Iberbacen (Barbacha) après celui de Ssuq-Ufella qui a eu lieu dans la matinée.

Tazmalt : Deux militants du MAK interpellés par la police algérienne

On

TAZMALT (SIWEL) – Deux militants du MAK, Ouaissa Aghilas et Ould Abderhamane Mohamed Ali, ont été interpellés ce soir aux environs 21h 00 à Tazmalt. Ils étaient en train de mener une campagne d’affichage pour sensibiliser les citoyens de leur ville afin de participer massivement à la marche de la nation kabyle qui aurai lieu le 20 avril dans les trois grandes villes de la Kabylie: Vgayet , Tuvirett, Tizi Wezzu. Il étaient relâchés après avoir été fichés et subi un interrogatoire sur leurs activités politiques.
Ainsi, a répression s’intensifie contre les militants du mouvement souverainiste kabyle qui reste imperturbable et gagne de plus en plus en force et en crédibilité.

La répression ne fait que renforcer la détermination de ses militants. La Kabylie libre finira par triompher.

Vidéo | Rassemblement des Kabyles devant le consulat général d’Algérie à Montréal ce samedi

On

MONTRÉAL (SIWEL) – Une grande foule composée de militants kabyles et des amis de la Kabylie ont répondu présent à l’appel de la confédération du MAK d’Amérique du Nord à un rassemblement ce samedi 16 avril 2016 entre 11 et 14h devant le consulat général d’Algérie à Montréal. Ci-après vidéos et photos

Yella Houha, ancien président du MAC appelle le peuple chawi et sa diaspora à prendre part aux marches du peuple kabyle du 17 et du 20 Avril

On

PARIS (SIWEL) — Dans un message transmis à Siwel, Yella Houha, fondateur et ancien président du Mouvement autonomiste chaoui (M.A.C), actuellement militant indépendantiste, a tenu à apporter son soutien aux Kabyles en appelant l’ensemble des Chawis à marcher aux côtés de leurs frères Kabyles le 20 avril 2016, dans les trois grandes villes kabyles : Tizi-Wezzu, Tuvirett et Vgayet. Il a également appelé la diaspora chawie à prendre part à la marche organisée par le GPK/Réseau ANAVAD à Paris, de la place de la Bastille à la place de la République, le 17 avril 2016 à 14h, à l’occasion de la double commémoration du printemps amazigh de 1980 et du printemps noir de 2001