Alertes

Trois militants (dont deux étudiantes) ont été arrêtés par la police coloniale à Tizi Wezzu

ALERTE (SIWEL) — Ils s’appellent Tasedda, Taoues et Arezqi. Ils sont trois militants du MAK-Anavad et devait se retrouver à Tizi Wezzu ville. Tasedda avait déjà signalé en début d’après midi qu’elle était poursuivie. Depuis aucune nouvelles des trois militants, membres de la Coordination universitaire du MAK-Anavad. Leurs téléphones sont éteints.

Rachida Ider, la Présidente de la Coordination MAK-Anavad de l’Ouest, qui nous a alerté nous a parlé d’un « véritable kidnapping ». « La police algérienne n’a pas de limite. Elle s’attaque de plus en plus à nos courageuses militantes et de façon indigne. Nous ne savons pas où ils ont été séquestrés et quel traitement leur réserve ces énergumènes. Mais dans tous les cas, je préviens ces agents des autorités coloniales contre toute atteinte, de quelcque nature que ce soit, à l’intégrité physique ou morale de nos militants. »

Photo : Tasedda, militante souverainiste arrêtée.

nbb
SIWEL 151533 Apr 17

Haut