Injustice et inquisition

Yanis Adjlia : « j’ai été solidaire avec mon frère même si je ne fais pas partie du MAK »

VGAYET (SIWEL) — Le militant des droits de l’homme Yanis Adjlia été arrêté pour avoir défendu un militant du MAK-Anavad comme nous le rapportions dans une précédente dépêche. Voici sa réaction sur sa page après avoir été relâché :

Plus de 3h au commissariat central de Bgayet, après avoir été embarqué ce matin de chez moi par deux agents en tenue de combat…

On me reproche le fait d’avoir demandé la libération d’un militant du MAK venu soutenir le rassemblement pacifiquement au peuple Rifain, organisé par la société civile, le mardi 13 juin.

Effectivement j’ai demandé cela, mais sans appeler à un attroupement ou à une marche ou inciter à une quelconque violence. Le militant n’avait pas à être embarqué. J’ai donné mon point de vue et j’ai été solidaire avec mon frère, malgré que je ne fasse pas partie du MAK. Tous les présents (des centaines) peuvent attester de mon pacifisme…

La démocratie nous est si chère, nous l’avons tétée au seins de nos mères. Je suis pour la liberté d’expression et celui qui m’interdira de jouir de ce droit n’est pas encore né.

Le combat pacifique, pour toutes les nobles causes continue…

Yanis Adjlia
SIWEL 181757 Jun 17 UTC

Partager ceci...
Yanis Adjlia : « j’ai été solidaire avec mon frère même si je ne fais pas partie du MAK »
Click to comment

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply

Haut