Sélectionner une page

TUVIRETT (SIWEL) —Le commerçant kabyle Madjid Aggad subit de nouveau des pressions du wali de Bouira, du chef de daïra de Maillot, du maire de Saharidj ainsi que de la gendarmerie algérienne pour le pousser à arracher le portrait du Président de l’Anavad Ferhat Mehenni, accroché sur la devanture de son magasin.

Nous venons d’apprendre ce samedi 14 octobre, que le commerçant Madjid Aggad résidant à Saharidj dans le département de Tuviret, est de nouveau victime de menaces et de pressions de la part des autorités algériennes.

Cette affaire ne date pas d’aujourd’hui, car elle remonte à quelques mois maintenant, au départ c’était un terroriste repenti du nom de Kamal Chemli, qui l’avait menacé puis agressé physiquement, suite à son refus d’abdiquer et d’arracher le portrait de Ferhat Mehenni accroché sur le fronton de son commerce.

Quelques jours après l’agression, une délégation de la Coordination Régionale Sud du MAK-Anavad à sa tête son Président Youcef Messouaf s’est déplacéé sur place, pour exprimer leur solidarité et soutien à ce commerçant, tout en accrochant un nouveau portrait de Ferhat Mehenni sur la façade du magasin en réponse aux menaces des islamistes et des gendarmes.

Contacté par notre rédaction, Madjid Aggad nous fait part de ce qu’il subit depuis quelques jours :

« Je subis des pressions quotidiennes de la part des autorités algériennes, depuis l’installation de ce portrait géant de Ferhat Mehenni sur la deventure de mon magasin, je recois pratiquement tous les jours des émissaires des autorités pour m’exhorter de l’enlever, le Maire subit des pressions du Chef de Daïra que lui même subit des pressions du Wali de Tuviret, le maire de Saharidj m’a informé que si je ne procède pas à l’arrachage de ce poster de Ferhat Mehenni, les autorités vont le faire tout en procédant à la fermeture définitive de mon magasin ».

wbw avec k-direct.info/Augustin. C
SIWEL 142051 OCT 17 UTC

Partager ceci...