Les Kabyles rendent hommage à Slimane Azem à Moissac

MOISSAC (SIWEL) — Ce samedi 20 janvier, les militants indépendantistes kabyles de la section MAK-Anavad de Toulouse et de de la diaspora kabyle résidant dans la région de Midi-Pyrénées, dans le Sud-Ouest de la France, ont répondu présents à l’appel émis par l’association des amis de Slimane Azem pour rendre hommage à Dda Slimane Azem, à l’occasion du 35ème anniversaire de sa disparition.

C’est vers 11h et sous une pluie battante que les Kabyles se sont recueillis devant la tombe du poète, fabuliste, auteur-compositeur, au cimetière de Moissac,la terre d’adoption de cet exilé kabyle, où il a rendu son dernier souffle le 28 janvier 1983, loin de sa Kabylie natale., à cause de l’Algérie coloniale dont il n’a cessé toute sa carrière durant de pourfendre le régime arabo-islamiste antikabyle, ceci après avoir chanté notamment « Effeɣ ay ajrad tamurt-iw » contre le colon français.

Conduits par Bruno Azem, le neveu de Dda Slimane et mémoire vivante de son œuvre, les Kabyles et amis de la Kabylie se sont aussi rendu au jardin Slimane Azem, posé aux confins de l’ancienne abbaye avec son puits du XIXe siècle que la municipalité moissagaise a dédié en 2008 au grand poète kabyle Slimane Azem qui  vécut les dernières années de sa vie sans bruit sur les hauteurs de Moissac.

Rappelons que l’aède kabyle, Dda Slimane Azem, le Jean de la Fontaine kabyle, dont on fêtera le centenaire de la naissance le 19 septembre 2018 prochain.

nc/wbw
SIWEL 201911 JAN 18

A lire aussi :

Les autorités coloniales interdisent à l’association Iɣran de rendre un hommage à Slimane Azem au sein d’une école primaire

Recueillement de Ferhat Mehenni sur la tombe de l’aède kabyle, Slimane Azem

 

 

Partager ceci...

Laisser un commentaire