Injustice et inquisition

Les 16 militants arrêtés ont été libérés : ils ont été empêchés d’aider les sinistrés des feux de forêts

Les militants après avoir été libérés. Photo prise le 14/10/2017

DRAA EL MIZAN (SIWEL) — Finalement, ils étaient au nombre de 16 à avoir été arrêté et séquestrés durant 6h dans la brigade de la gendarmerie coloniale de Draa El Mizan. 16 militants composant la délégation de la Coordination MAK-Anavad de l’Ouest qui devait se rendre à At Yahia Moussa afin de distribuer des habits, des denrées alimentaires, des affaires scolaires et autres effets de première nécessité aux sinistrés des feux qui ont ravagé la localité durant l’été dernier.

C’est au niveau du village At Wasif qu’une nuée de gendarmes se sont rués sur les militants pour les arrêter. Une fois dans la brigade, des interrogatoires poussés sur la provenance de l’argent qui a servi à acheter toutes ces affaires. En effet, la gendarmerie coloniale était persuadée que c’est Israel qui était derrière cet acte de générosité.

Pour rappel, en plus des collectes effectuées par des militants sur le terrain, une campagne de dons internationale a été lancée par le MAK-Anavad en vue  de venir en aide aux sinistrés.

Le Président de l’Anavad, que nous avons contacté, condamne avec énergie et force cette arrestation. Il est scandalisé de voir que les autorités coloniales, en plus de n’avoir rien fait pour les sinistrés de Draa El Mizan, empêchent des vaillants militants de venir en soutien à la population. Le Président de l’Anavad exige que, si des affaires ont été saisies par la gendarmerie algérienne, qu’elles soient rendues pour qu’elles puissent être acheminés aux enfants d’At yahia Moussa.

En savoir plus sur cette arrestation

maa
SIWEL 141715 Oct 17 UTC

Partager ceci...
Les 16 militants arrêtés ont été libérés : ils ont été empêchés d’aider les sinistrés des feux de forêts
Click to comment

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply

Haut