VGAYET-Béjaïa (SIWEL) — Les étudiants de l’université Abderhamane Mira de Vgayet ont réagi, hier soir, à l’interdiction et à la répression de la marche d’hier, par les forces de l’ordre à Alger, en organisant une marche pacifique dans les ruelles de la ville des Hammadites.

 

Vgayet : les étudiants réagissent à l'interdiction de la marche d'Alger
Ils étaient entre 800 et un millier d’étudiants à sortir dans la rue pour crier « pouvoir assassin », « assagui Mobarek azekka Bouteflika » (aujourd’hui c’est Moubarak, demain ce sera Bouteflika), « corrigez l’histoire l’Algérie n’est pas arabe », « Algérie libre et démocratique », tels sont les slogans scandés par les étudiants.

Faisant le parallèle entre ce qui c’est passé en Égypte et la marche réprimée de la CNDC ( Coordination nationale pour le changement et la démocratie ), ces étudiants ont tenu à apporter leur « soutien à cette action qui vise le changement du régime », a déclaré un des responsables des étudiants à Siwel.

La marche s’est ébranlée de la résidence du 17 octobre 1961 vers le siège de la wilaya où les manifestants ont fermé l’une des voies de la rue de la Liberté pendants plus de 30 minutes. Ensuite les manifestants se sont dispersés dans le calme sans provoquer d’affrontements avec les forces de l’ordre.

ta
SIWEL 131238 FEV 11

Partager ceci...