ALGER (SIWEL) — De retour de Kabylie, Nafa Kireche, le ministre chargé des Relations avec les Institutions françaises, au sein du Gouvernement provisoire kabyle en exil (Anavad), a été interpellé ce dimanche après-midi à l’aéroport d’Alger par les services algériens qui lui ont signifié qu’il était « fiché » et qu’il serait empêché de prendre son vol vers Paris, prévu à 17 heures locales

 

Selon Ahmed Haddag, ministre des Institutions au sein de l’Anavad : « Je viens d’avoir Mas Nafa Kireche au téléphone, il est pour le moment dans la salle d’embarquement, son avion a du retard, il est jusqu’à l’heure dans l’attente de la décision qui sera prise sur son sort. Nous le saurons au décollage de l’avion, avec ou sans notre ami Nafa à son bord ».

Ajoutant que si le militant souverainiste kabyle était limité dans sa liberté de mouvement, « le pouvoir Algérien aura franchi un pas de plus dans la provocation et l’irresponsabilité qui est la sienne ».

Actualisé à 18h16 :
Le ministre kabyle a pu finalement embarquer à bord du vol 152 d’Aigle Azur à destination de l’aéroport Roissy-Charles de Gaulle de Paris

Actualisé à 23h02 :
Le ministre des Institutions Ahmed Haddag nous a confirmé que son collègue de l’Anavad, Nafa Kireche, est bien arrivé à Paris

bi/wbw
SIWEL 141741 AOU 16

Partager ceci...