Le Président de la coordination MAK-Anavad de Attouche, Jugurtha Louerguioui, dit Frawsen, a été arrêté avec un autre militant, Lounes, aujourd’hui 07 janvier, alors qu’il était en train d’afficher avec plusieurs autres militants pour la marche du 12 janvier, à Tizi Wezzu. Au moment où nous écrivons ces lignes nous apprenons l’arrestation de Ravah Berraj, un autre militant de Attouche. 3 autres militants qui étaient avec lui seraient arrêtés également.

 

Aujourd’hui, plusieurs coordinations dont celles d’Iwadhiyen, Atouche, Wagnun, Tiquv3in ainsi que Bouzeguene ont procédé à des affichages, tel que décidé lors de la réunion de la coordination MAK-Anavad de l’Ouest d’hier.

Les militants de Bouzeguene, avec qui nous avons pris contact, nous ont parlé d’une très forte présence de la police coloniale. Plusieurs barrages ont été dressés.
À Aqvu, où la coordination locale du MAK-Anavad devait tenir un meeting aujourd’hui, une forte présence des éléments des services de répression algériens ont été signalés. Et ce malgré l’annonce du report de ce rassemblement par la coordination MAK-Anavad.

À rappeler qu’hier une réunion regroupant les représentants des différentes coordinations de Tizi Wezzu et Boumerdes a eu lieu à Attouche. Ce qui expliquerait pourquoi ce sont les militants de Attouche qui ont été visés par ces arrestations.

Le ministre Kabyle des institutions et de la sécurité, Mas Ahmed Haddag, appelle le Peuple kabyle à se mobiliser pour exiger la libération immédiate des militants arrêtés, à prêter main forte aux militants du MAK durant cette campagne d’affichage et de descendre en masse le 12 janvier à Tuvirett, Vgayet et Tizi Wezzu pour marcher en faveur de l’indépendance de la Kabylie.

nbb
SIWEL 071842 JAN 17

Partager ceci...