Coordinations MAK-Anavad

Une militante du MAK-Anavad sur le 20 Avril : « A nous le terrain ! »

APPEL (SIWEL) — Nous devons nous préparer…

Nous sommes devant un grand événement qui est, on le sent, attendu. Nous devons nous dire qu’enfin, nous y voilà devant les grandes portes de la liberté.

Après avoir identifié l’ennemi de notre cause qu’est l’Algérie coloniale et avoir déjoué ses cartes. Et après avoir découvert ses points faibles, disons-nous que nous sommes prêts à continuer à l’affronter comme nous l’avons tous fait, même si la répression va augmenter… A nous le terrain, nous sommes chez-nous.

Les kabyles veulent une nation, il faut d’abord être nationaliste, placer la Kabylie au dessus de toute autre considération. C’est ainsi que le mouvement peut aller de l’avant. Chaque violation de ce principe ralentira notre avancée, voir même entraînera le mouvement dans le chaos.

L’objectif est tracé, la détermination est là, la Kabylie est sur nos épaules, nous ne laissons pas l’ennemi l’approcher.

La Kabylie doit mettre les voiles vers les grandes étapes de sa libération. Elle ne peut avoir peur devant les moyens répressifs déployés par l’ennemi. D’ailleurs, cela ne fait que renforcer notre crédibilité auprès des nôtres.

Les militants kabyles sont plus prêts que jamais, un seul objectif les réunit. Ils n’ont plus le droit d’être fatigués ou touchés par le doute pour accompagner la Kabylie qui cherche à s’émanciper d’une Algérie haineuse et criminelle, d’un état mafieux et barbare qui ne progresse que dans l’écrasement de la liberté et la violation des droits humains.

Un grand pas se fera vers l’indépendance proche et notre voix sera entendue par le monde entier avec le mémorandum.

Comme chaque année nous commémorons ensemble le 20 avril, et notre force s’élargie et grandit d’année en année. Le parfum de la liberté se propage au sein de la société mais cette année notre cri sera plus puissant qu’avant, plus déterminé. Nous passerons ensemble à une autre étape qui affaiblirait l’ennemi. Et nous ferons ensemble écouter notre exigence ultime qu’est la liberté et l’indépendance de notre chère Kabylie.

Nous avons une direction que notre président monsieur Ferhat Mhenni nous a tracé, suivons le, répondons à son appel main dans la main. C’est mon message en tant que militante kabyle pour vous mes frères et sœurs. Soyons tous au rendez-vous ce 20 avril où nous serons tous comme un seul homme face à l’Algérie coloniale.

Une militante d’Iɛezzugen
SIWEL 081044 Mar 17

Partager ceci...
Une militante du MAK-Anavad sur le 20 Avril : « A nous le terrain ! »
Click to comment

Commenter cette publication...

Haut