SIMFEROPOL (SIWEL) — Les responsables séparatistes en Crimée ont lancé mardi un site internet dédié au référendum sur le rattachement à la Russie, prévu dimanche 16 mars, avec un nom de domaine .ru qui place déjà la Crimée en Russie

 

Le Premier ministre autoproclamé de la Crimée, Serguiï Axionov, qui prône l’entrée de la Crimée dans la Fédération de Russie, a annoncé sur Twitter la création du site referendum2014.ru.ru dont le contenu est disponible en ukrainien et en russe.

Un message affiché mardi précise que le site a été lancé avec un nom de domaine ukrainien (referendum2014.org.ua) mais qu’il a subi immédiatement une attaque informatique, attribuée aux nouvelles autorités de Kiev. Le site était encore visible le 10/03/2014 à 18:57:24 GMT comme le prouve le Cache de Google.

L’analyse des données du Whois du domaine referendum2014.org.ua indique que ce domaine avait été déposé le 06/03/2014 à 17:51:29+02 auprès de l’hébergeur BestHosting.UA et qu’il avait été bloqué mardi 11/03/2014 à 08:15:42+02.

C’est suite à cela que l’idée d’enregistrer leur site avec un nom de domaine dont l’extension de premier niveau est celle qui est réservée à la Russie : ".RU".

De leur coté, des étudiants en journalisme de Kiev ont lancé le 2 mars dernier une plateforme collaborative pour démêler le vrai du faux dans ce que les médias pro-russes relaient de la crise en Ukraine.

Ils ont ainsi monté un site StopeFake.org ainsi qu’une page FaceBook pour tenter de "démonter une à une les propagandes russes", relayée par les agences russes ITAR-TASS et RIA News.

wbw
SIWEL 121630 MAR 14

Partager ceci...