Un mot du président de l’Anavad suite à son séjour au canada

Le 06 janvier 2017, le président de l’Anavad, Mas Ferhat Mehenni, a été accueilli à l’aéroport par une délégation, alors qu’il rentrait d’un séjour d’une quinzaine de jours en Amérique du Nord. Nos équipes se sont rendues sur place pour lui poser quelques questions.

La forte délégation était composée des militants de la fédération France-Centre du MAK-Anavad et de son président, Mas Mohand Beloucif. Mohand Ouamar Hachim, cadre du MAK, actuellement en séjour en France, a également été présent.

Le Président de l’Anavad a exprimé sa satisfaction concernant son séjour de travail et sa reconnaissance envers l’accueil qui lui a été réservé par la diaspora kabyle du Québec et d’Ottawa notamment.

Questionné sur les récents événements en Kabyle, le président de l’Anavad a affirmé que c’est là une manipulation semblable à celle qu’a connue le Mzab : provoquer des émeutes, accuser le MAK d’être derrière et justifier l’arrestation en masse de ses militants.

Le Président de l’Anavad a appelé tous les citoyens kabyles à se protéger de toute manipulation. Pour cela, il appelle à ce que le drapeau national kabyle soit brandi à chaque manifestation afin de revendiquer notre « kabilité » et se prémunir contre toute tentative de récupération :
« ilaq kra n win yenwan ad yesseqdec taqvaylit akken ad yaweḍ levɣi-s ad d-yaf iman-is d taqvaylit i t-isqedcen ɣef tlelli-ines, ɣef timunnent-ines » (Il faut faire en sorte que tous ceux qui veulent manipuler la cause kabyle pour atteindre ses objectifs, se retrouvent eux-même, malgré eux, travailler pour la liberté et l’indépendance de la Kabylie).

Partager ceci...