TINDOUF (SIWEL) — Le corps du militaire a été retrouvé criblé de balles. Selon une source militaire, l’auteur de cet assassinat serait un ami de la victime.

 

Un militaire engagé originaire d'Iloula a été tué dans une caserne à Tindouf
Les circonstances du meurtre demeurent énigmatiques. La thèse que celui ci ait été perpétré par un ami n’a pas convaincu la famille de la victime.

Les habitants du village d’origine du soldat décédé ont exprimé leur indignation devant « l’attitude irresponsable des autorités militaires et civiles qui n’ont même pas mis à disposition un système réfrigérant à la morgue. » Ils ont dénoncé « l’absence de dignité » dans la prise en charge de la dépouille. « Le sang avait coulé à l’intérieur du cercueil. » confie un villageois d’Iloula à Siwel.

Âgé de 30 ans, la victime a été inhumée aujourd’hui dans son village natal de Igrev.

cc
SIWEL 031528 OCT11

Partager ceci...