AT YIRATEN (SIWEL) — Un climat de consternation et de deuil règne parmi les citoyens de Tizi Rached, suite à la mort tragique de deux jeunes en espace de 3 jours, un par électrocution et un par suicide.

 

C’était jeudi 15 décembre qu’un accident tragique est survenu, lorsq’un homme a perdu la vie dans un chantier à Tizi Rached, à une vingtaine de kilomètres à l’Est de Tizi Wezzu. La victime, est un jeune ouvrier âgé de 21 ans, répondant aux initiales de S. B. Il est décédé par électrocution en touchant un fil électrique au cours des travaux, dans une maison d’un particulier en construction, située à proximité du dispensaire du centre-ville de Tizi Rached.

Selon notre source, la victime est morte sur le coup et le corps sans vie de S. B. a été transféré à la morgue du CHU de Tizi Wezzu.

Le village Igunan, situé à une dizaine de kilomètres au sud du chef-lieu de Tizi Rached, est aussi secoué par le décès d’un jeune lycéen du village, âgé de 18 ans.

Le jeune Aghilas M., élève en classe de terminale au lycée Laïmèche-Ali de Tizi Rached, a été retrouvé par sa famille, dans la nuit du samedi à dimanche 18 décembre, pendu dans le grenier de la maison familiale sise au village. Son corps a été évacué, d’abord, à l’hôpital de Larbaâ Nath Irathen avant son transfert à la morgue du CHU de Tizi Wezzu.

La mort de ce jeune lycéen, qui est sur le point de passer son examen du baccalauréat, a suscité un climat de consternation dans son village et surtout chez ses camarades du lycée qui n’arrivent toujours pas à comprendre les raisons de ce geste tragique d’un des leurs.

Toutes nos condoléances aux familles et amis des deux victimes.

Hakim K.
SIWEL 191919 DEC 16

Partager ceci...