TIZI-OUZOU (SIWEL) — Le problème lié au transport que connaît la wilaya de Tizi-Ouzou depuis le 24 juin passé persiste toujours, au moment où une grève générale des transporteurs du centre et qui va toucher 10 wilayas est attendue pour ce mardi.

 

Tizi-Ouzou : la grève des transporteurs persiste et les réactions s'enchaînent
Les citoyens eux restent pénalisés et livrés à eux-mêmes. Aucune solution ne semble se dessiner à l’horizon pour apaiser la souffrance des voyageurs et des transporteurs notamment les bus qui sont restés depuis le début de la grève bloqués dans les stations. Ces derniers sont à leur quatrième semaine de grève.

L’UNTD réagit à travers un communiqué

L’Union nationale des transporteurs algériens a publié une déclaration dimanche matin à travers laquelle elle a demandé la réouverture provisoire de l’ancienne gare routière de Tizi-Ouzou, cela jusqu’à l’ouverture des quatre gares intermédiaire prévues à Tizi-Ouzou et l’installation d’une commission de gestion du transport, conformément à la loi 04/417 relatif au station de transport. L’UNTD a, dans le même communiqué, demandé la réorganisation des horaires de transport.

Le RCD régit à la grève

Dans un communiqué émanent du parti du RCD, publié dimanche matin, le Rassemblement pour la culture et la démocratie a estimé, concernant cette grève des transporteurs, que « l’administration de la wilaya de Tizi-Ouzou semble ne prêter aucun intérêt à cette grève qui perdure, alors qu’elle est sommée impérativement de chercher des solutions justes, négociées et urgentes, y compris la réouverture provisoire de l’ancienne gare routière, en attendant un minimum de réalisation d’infrastructures, répondant aux normes requises ».

tt
SIWEL 171434 JUIL 11

Partager ceci...