LHASSA, Tibet (SIWEL) — La Chine a marqué le 55e anniversaire du démantèlement du gouvernement du Tibet à Lhassa avec un autre rejet explicite de la « voie du milieu » approche dite du Dalaï Lama qui met l’accent sur l’autonomie de la région

 

Dans un discours diffusé jeudi sur la télévision d’Etat "Tibet TV", le président de la Région autonome chinoise du Tibet, Losang Gyaltsen, a déclaré que l’approche du Dalaï Lama est « une approche camouflée » qui vise l’indépendance du Tibet.

"Le Tibet ne peut être indépendant, ni ne peut jouir d’une semi-indépendance ou d’une indépendance déguisée", a déclaré Gyaltsen, debout à côté du drapeau national chinois.

De son coté, Kunga Tashi, qui travaille à New York pour le gouvernement tibétain en exil, a indiqué dans un communiqué que les dirigeants chinois ne sont pas disposés à faire des compromis pour résoudre le problème tibétain : « L’approche du milieu de la voie d’accord avec le principe de [la demande] de la Chine", a-t-il dit. "Nous disons que nous ne sommes pas pour la séparation d’avec la Chine, si nous obtenons une véritable autonomie."

* Thamzing : mot tibétain signifiant séance d’humiliation imposée par les maoïstes chinois aux prisonniers tibétains

wbw
SIWEL 292105 MAR 14

Partager ceci...