TÉMOIGNAGES DES MILITANTS ARRÊTÉS ET TABASSÉS PAR LA POLICE COLONIALE À VGAYET

VGAYET (SIWEL) — Un militant dénommé Rahim, a été roué de plusieurs coups de matraque et de coups de pieds, de la part des forces de l’ordre colonial algérien à l’extérieur du commissariat, en voici les photos de sa jambe blessée. 

Le président de la Coordination Universitaire, Mustapha AKKOUCHE, n’a pas été épargné à son tour, il a été emmené dans une loge où il a été roué de coups de matraques, en s’opposant au mauvais comportement des policiers, à l’encontre du père de Ryadh HAMCHACHE, qui l’ont malmené, venu lui aussi soutenir son fils, il a été tabassé, son téléphone portable endommagé par la police coloniale, ensuite, transféré à l’hôpital d’Aamriw, et depuis aucune nouvelle, une alerte a été lancée afin de le retrouver. 

L’ensemble des militants arrêtés aujourd’hui, venus soutenir leurs frères de combat, ont subi la haine et les sévices des forces de l’ordre colonial algérien, comme à l’accoutumée, mais notre combat pour libérer notre chère patrie qu’est la Kabylie, triomphera en dépit de cette férocité bestiale de la régence d’alger. 

Aucune invasion au monde n’est éternelle, votre présence en terre Kabyle, n’est qu’une question de temps, quant aux renégats, qui servent de soutien et de béquilles, sur lesquels, s’appuie le régime colonialiste algérien, l’histoire retiendra vos noms et vos actes de trahison envers les Kabyles et la Kabylie, et le jugement de l’histoire hantera votre existence. 

SIWEL 281705 JAN 21

Partager ceci...