MNEA (SIWEL) – Suite à la dégradation de son état de santé, plusieurs voix se sont élevées pour exiger des autorités algérienne de lui prodiguer les soins nécessaires et cela conformément aux conventions et traités internationaux relatifs aux droits humains. La mobilisation a fini par payer et le Dr fekhar est en fin transféré à l’hôpital de Mnéa.

La mobilisation doit s’intensifier pour la libération immédiate et inconditionnelles de tous les détenus mozabites , arbitrairement et injustement jetés en prison.

 

Partager ceci...