International

Solidarité avec le Rif : grande manifestation dans la capitale marocaine

RABAT (SIWEL) — ils étaient des dizaines de milliers de manifestants à descendre dans la rue, hier 11 juin, dans la capitale marocaine, pour une marche nationale en soutien à la contestation populaire qui secoue le Rif depuis plusieurs mois et qui s’est accélérée ces derniers joursI

« Libérez les prisonniers » est l’un des mots d’ordre de cette manifestation pacifique qui s’est déroulée sans incidents. En effet, depuis 15 jours, le noyau dur du mouvement contestataire, Hirak, a été visé par plusieurs arrestations. Nasser Zefzafi, leader du mouvement a été le premier à avoir été arrêté. Depuis, près de 90 personnes ont été arrêtées dont des animateurs actifs du mouvement, à l’image de Mohamed Asrihi, Nabil Ahamjik, Sylia Ziani ou encore Karim Amghar.

La manifestation de Rabat a repris les slogans du Rif. « En un seul mot, cet État est pourri » pouvait-on lire sur les banderoles majoritairement rédigées en arabe, ou encore « Liberté, dignité, justice sociale ». Des drapeaux amazighs, des drapeaux marocains, ainsi que des drapeaux noirs du mouvement 20 févriers ont été brandit tout au long du défilé. À signaler également que des centaines de femmes ont pris part à la marche, mais étaient dans des carrés dédiés, non mélangés avec ceux des hommes.

Sur les réseaux sociaux, les images impressionnantes de la marche de solidarité au Rif a interpellé les internautes kabyles, notamment les militants souverainistes. Beaucoup ont osé une comparaison avec le printemps noir kabyle de 2001, durant lequel la Kabylie n’a bénéficié d’aucun soutien des régions algériennes. Notamment, lors de la marche du 14 juin vers Alger, qui n’a pas été appuyée par les citoyens de la capitale algérienne, et qui a drainé plus de 2 millions de kabyles dans l’objectif de satisfaire une plateforme de revendications tout aussi profitable à la Kabylie qu’aux algériens.

nbb
SIWEL 121627 Jun 17 UTC

Partager ceci...
Solidarité avec le Rif : grande manifestation dans la capitale marocaine
Click to comment

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply

Haut