RIMOUSKI (SIWEL) — Le chef du parti souverainiste québécois Option nationale, Sol Zanetti, en tournée à travers le Québec, dans le cadre des prochaines élections, explique le programme de son parti et tente de donner une nouvelle impulsion au mouvement indépendantiste dans la région.

 

Le chef d’Option nationale précise « Notre option fondamentale est claire, c’est celle de l’indépendance du Québec. Pourquoi l’indépendance ? Ce sera bon pour le peuple québécois de se gouverner lui-même, pour préserver son environnement, sa culture et sa langue. Le défi consiste également à convaincre les Québécois que l’indépendance sera avantageuse économiquement. »

Lors de sa rencontre, mercredi dernier, avec les étudiants de l’UQAR et un groupe de gens de Rimouski, M. Zanetti, avait notamment reproché au Parti québécois de ne pas prendre l’engagement clair d’entreprendre des démarches pour concrétiser l’indépendance du Québec lors d’un prochain mandat. « Le PQ remet la souveraineté à un temps indéterminé. Le parti Option nationale rompt avec cette attitude. »

Ajoutant, par ailleurs, que son parti a également inscrit dans sa plateforme électorale la nationalisation des ressources naturelles, la gratuité scolaire, la protection de la langue française et, pour les régions, la décentralisation des pouvoirs et la mise en place de conseils régionaux.

Option nationale, jeune parti né il y a deux ans, s’est fixé le défi, pour ses secondes élections générales, de présenter des candidats dans tous les comtés du Québec.

wbw
SIWEL 031228 MAR 14

Partager ceci...