Simone Veil, icone de la défense des droits des femmes, s’est éteinte à Paris

PARIS (SIWEL) — Elle est française d’origine juive et connue dans le monde entier pour son engagement pour les droits des femmes.  Simone Veil, une des icônes de la défense des droits des femmes au XXe siècle, est décédée, dans la matinée d’aujourd’hui, 30 juin, à Paris.

Simone Veil, juive, est une rescapée des camps de concentration nazis, où elle a perdu sa mère, son père, son frère. Cette survivante de la Shoah a intégré un milieu politique français, dont l’écrasante majorité était composé d’homme.

En tant que ministre de la santé, elle s’est battue contre le conservatisme à l’égard des femmes. Dans le grand débat de la France des années 70  autour de l’interruption volontaire de grossesse, elle a tenu un discours marquant devant l’assemblée nationale française où elle a notamment déclaré :

« Je ne suis pas de ceux et de celles qui redoutent l’avenir. Les jeunes générations nous surprennent parfois en ce qu’elles diffèrent de nous ; nous les avons nous-mêmes élevées de façon différente de celle dont nous l’avons été. Mais cette jeunesse est courageuse, capable d’enthousiasme et de sacrifices comme les autres. Sachons lui faire confiance pour conserver à la vie sa valeur suprême. »

Simone Veil, européenne convaincue, a également été la Présidente du premier Parlement européen élu au suffrage universel.

La Shoah, l’émancipation de la femme et la construction européenne, ce sont, sans doute, les trois grand moments de l’Histoire que Simone Veil a marqués.

SIWEL 301108 Jun 17 UTC

Partager ceci...