Réunion entre les Coordinations Est, Ouest et Sud du MAK-Anavad autour de la situation en Kabylie
GOUVERNEMENT PROVISOIRE KABYLE
MOUVEMENT POUR L’AUTODÉTERMINATION DE LA KABYLIE
MAK-ANAVAD

Réunion entre les Coordinations régionales Est, Ouest et Sud

Les trois Coordinations régionales du MAK-Anavad en Kabylie (Ouest, Est et Sud) ont tenu une réunion le 25 juillet, en présence des Présidents des trois coordinations, respectivement, Massa Rachida Ider, Mass Kouceila Ikken et Mass Youcef Messaouf, ainsi que des membres des exécutifs des trois coordinations.

A l’ordre du jour, la situation qui prévaut en Kabylie et l’actualité du Mouvement souverainiste.

Les incendies ravageurs et les sinistrés :

La réunion, qui a commencé à 11h et ne s’est terminé qu’à 15h30, a été l’occasion pour les présents pour saluer la mobilisation des villages et des quartiers kabyles face aux incendies ravageurs, qui ont fait au moins trois victimes, des dizaines de blessés sans compter les dizaines de milliers d’oliviers et d’arbres fruitiers calcinés. Le pouvoir algérien, en déclenchant ces incendies ou en n’intervenant pas pour les éteindre, est dans une pratique coloniale de la politique de la terre brûlée, à travers laquelle il cherche à affamer le peuple kabyle. Les coordinations ont salué également le travail effectué par les représentants diplomatiques de la Kabylie dans le but d’alerter les pays sensibles à la protection de l’environnement sur la catastrophe écologique qu’a subie la Kabylie.

Massa Rachida Ider a décrit aux présents sa rencontre avec les citoyens d’At Yahia Moussa et a rappelé que le travail de recensement des dégâts est déjà bien entamé dans cette localité. Les présents ont également salué la mobilisation de la Diaspora kabyle à travers les dons qu’ils ont fait au Fonds de Souveraineté de la Kabylie. Une somme importante a été également récoltée en Kabylie auprès de généreux donateurs. Merci à eux.

La répression coloniale à Aokas :

Les Coordinations MAK-Anavad ont condamné la répression de la marche du 22 juillet à Aokas par les éléments de la police algérienne. Des coups de matraques face à une marche pacifique en solidarité avec le Café Littéraire d’Aokas, dont le seul « tort » est de mettre en avant le patrimoine culturel et identitaire kabyle et de refuser toute forme de censure imposée par l’Etat colonial, notamment à l’égard des intellectuels indépendantistes. Le MAK-Anavad salue le courage de la société civile d’Aokas qui refuse le boycott des souverainistes kabyles. Le MAK-Anavad appelle l’ensemble des militants et des sympathisants du Mouvement, et l’ensemble des citoyens kabyles, à rejoindre en masse la marche pacifique du 29 juillet en solidarité avec le Café Littéraire et pour réitérer l’aspiration du peuple kabyle à son indépendance.

 La structuration, la discipline et la formation :

Les Coordinations régionales ont fait le point sur la structuration du mouvement souverainiste. La mise sur pied de nouvelles coordinations locales et sections est à renforcer. L’objectif étant que chaque Arch puisse avoir sa coordination et chaque village/quartier sa section. Une mission importante en vue d’assurer, ensuite, un travail de proximité, au cœur des villages.

Les présents ont relevé, depuis plusieurs mois maintenant, la multiplication des rumeurs de tout genre sur le web à l’égard des militants et des cadres du Mouvement. La vigilance est de mise ! La police algérienne est aussi bien présente sur le terrain que dans les réseaux sociaux. Les militants du MAK-Anavad, qu’une pléthore de « faux profils » télécommandés d’Alger essayent de salir, sont les plus pacifiques au monde ! Leur engagement dans le MAK-Anavad est en soi une preuve de leur esprit d’avant-garde, de leur volonté de construire collectivement, de leur courage et de leur détermination à sauver la Kabylie menacée par le régime arabo-salafiste. Leur fermeté face au pouvoir colonial et ses relais locaux ne les empêche pas d’avoir toute la courtoisie que nécessite notre aspiration à rassembler le Peuple kabyle derrière l’unique objectif de l’indépendance de la Kabylie.

Un autre sujet qui tient à cœur aux militants, à juste titre, a été abordé : celui de la formation politique. Des actions concrètes ont été décidées à ce propos et seront communiqués au moment opportun.

Les Coordinations Régionales Est, Ouest et Sud du MAK-Anavad
SIWEL 271707 Jul 17 UTC

Partager ceci...