Coordinations MAK-Anavad

Réunion de la CR Ouest du MAK-Anavad : bilan très positif pour la marche du 20 avril à Tizi Wezzu

GOUVERNEMENT PROVISOIRE KABYLEMOUVEMENT POUR L’AUTODÉTERMINATION DE LA KABYLIE

MAK-ANAVAD

COORDINATION RÉGIONALE DE L’OUEST

Bilan de la marche du 20 avril pour l’indépendance de la Kabylie à Tizi Wezzu  

Les membres de l’exécutif de la Coordination Ouest du MAK-Anavad ainsi que les représentants des différentes sections et coordinations locales et les membres de la Coordination universitaire se sont réunis le 05/05/2017, au village Sahel, à Bouzeguene, pour faire le bilan de la marche du 20 avril à Tizi Wezzu Une quarantaine de militants ont pris part à cette réunion, où les discutions ont porté également sur la situation actuelle du mouvement.

La présidente de la Coordination régionale Ouest, Massa Rachida Ider, a ouvert la séance à 13h en félicitant tous ceux qui ont pris part à la marche du 20 avril pour l’indépendance de la Kabylie : « La dernière fois que les rues de Tizi Wezzu ont rassemblé autant de monde, c’était en 2001. Sauf qu’en 2001 le peuple kabyle est sorti dans la rue pour dire qu’il en avait marre. En 2017 il est sorti dans la rue pour dire Oui à l’indépendance de la Kabylie et Oui au mémorandum » a-t-elle déclaré avant d’exprimer sa totale satisfaction de voir autant d’étudiantes et de femmes en général adhérer à notre mouvement et qui ont marché en grand nombre le 20 avril.

Massa Rachida Ider a ensuite rappelé le contexte difficile de la préparation de cette marche, à cause d’une répression féroce et inédite des services de répression coloniaux qui ont réprimé toute action publique entreprise par les militants souverainistes. « Même les différentes réunions internes qu’on a pu faire pour préparer la marche n’ont eu lieu que parce que nous avons su être vigilants, sinon elles auraient été empêchés ».

Concernant la campagne d’affichage, elle a été jugée comme étant un franc succès par les présents. Sur les dizaines de milliers d’affiches que la Coordination de l’Ouest a pu distribuer aux sections, moins de mille ont pu être saisies par la police coloniale. Un véritable échec pour cette dernière qui a tout fait pour dissuader les imprimeurs mais aussi pour empêcher les militants et sympathisants du mouvement d’afficher. Il est à noter également que si la campagne d’affichage a pu avoir lieu en plein jour, c’est aussi parce que l’engouement des citoyens lors des opérations d’affichage a dissuadé les agents de la police coloniale d’intervenir.

Le jour J a été un franc succès ont également estimé les présents même si des leçons doivent être retenues pour les prochains événements. Les différentes commissions mises en place lors de la réunion du 14 avril, à laquelle ont pris part une 60aine de militants, ont accompli leur tâches. Le service d’ordre et de la sécurité a fait son travail. Le plan d’organisation tracé lors de cette réunion a fonctionné. Aucun incident majeur n’a été signalé. Les marcheurs ont respecté toutes les consignes. Le matériel n’a pas été saisi et chacun a pu rentrer chez lui dans le calme. Le 20 avril a été un véritable moment de communion et de bonheur.

Mohand Ouamar Hachim, le vétéran des militants du MAK-Anavad, communément appelé « Dda Muḥend Awaḍi » a tenu à remercier les gens du village qui a accueilli cette réunion et qui a assuré la protection des participants. Il a rendu hommage à tous les militants qui ont contribué de près ou de loin à la réussite de la marche. Le vice-Président de la CR Ouest, Lounis Oudali, originaire de Sahel, a alors fait un historique sur le village et sa participation active aux différentes luttes que la Kabylie a eu à mener.

Aghiles Remidi, le Président de la coordination universitaire qui a joué un grand rôle dans la réussite de cette marche, a souligné un bilan très positif. Il est revenu sur la réunion de la Coordination universitaire la veille de la marche, où il a remarqué un sentiment de fraternité et de détermination inédits entre les militants. Il est revenu également sur la campagne d’affichage effectuée par les étudiantes et les étudiants dans les rues de la ville de Tizi Wezzu en  plein jour. Un véritable succès auprès des citoyens et de nos médias.

Avant la clôture de la réunion sur le bilan, Massa Rachida Ider a tenu à féliciter les différentes sections et coordinations qui ont su mener leurs missions en toute responsabilité et autonomie. Elle a invité les présents à ne pas sous-estimer le travail grandiose accompli par eux-même : « Ceux qui viendraient vous expliquer que notre jeunesse est une faiblesse, vous trompent. Soyons fiers du travail accompli et visons plus loin désormais en réussissant la marche nationale kabyle à Tuviret ».

Cap sur la marche du 20 mai. La CR Ouest du MAK-Anavad invite l’ensemble des coordinations locales à s’organiser pour assurer le succès de cet événement majeur. Tuviret est kabyle. Il est important de le le faire comprendre une fois pour toute au pouvoir algérien et de rassurer nos concitoyens de Tuviret quant à notre présence effective à leurs côtés, eux qui sont notre rempart à l’avancée de l’arabisation en Kabylie.

Vive le MAK-Anavad

Vive la Kabylie indépendante

Le 05/05/2017
Massnsen Aylimas,
Chargé d’information
Pour la Coordination Régionale Ouest du MAK-Anavad

SIWEL 052305 May 17 UTC

Haut