Réunion de le cellule de crise permanente de l’Anavad : L’Algérie coloniale est mise en garde contre toute répression des Marches du 20 Avril en Kabylie
ANAVAD AQVAYLI UΣḌIL
GOUVERNEMENT PROVISOIRE KABYLE
PROVISIONAL GOVERNMENT OF KABYLIA
PORTE-PAROLAT

 

Après le succès retentissant de la grandiose marche du 15 avril à Paris, de commémoration des victimes de la répression lors des printemps de 1980 et de 2001 et de soutien du Mémorandum et de l’Indépendance de notre peuple, le régime criminel d’Alger, pris de panique, veut à tout prix empêcher celles du 20 Avril en KABYLIE qui s’annoncent déjà d’un grand succès.

Sa stratégie consiste à vouloir entraîner nos jeunes vers la violence, le seul langage qu’il maîtrise, sur fond de règlement de compte au sommet de la pyramide mafieuse du pouvoir colonial algérien. La clairvoyance de nos militants et du grand peuple kabyle, conscients du piège, mettra en échec cette stratégie funeste et diabolique. Nos militants posent un problème politique noble, le pouvoir colonial lui oppose de la violence, le langage des faibles.

L’Anavad suit de très près la situation à travers sa cellule de crise permanente. Il s’est réuni en urgence la nuit dernière pour dénoncer avec force le comportement criminel des forces d’occupation de notre pays kabyle. Il met en garde les donneurs et exécutants d’ordres infâmes contre toute violation de l’intégrité physique et morale des manifestants et promet de les traquer à travers le monde comme l’étaient les fascistes après la deuxième guerre mondiale.

Il appelle également les kabyles au sein des corps de sécurité à ne pas exécuter les ordres des bourreaux de leurs frères et résister dans la dignité. Ils seront considérés comme des héros par la KABYLIE Indépendante de demain.

L’Anavad appelle également tous les militants souverainistes et le peuple Kabyle en général à rester vigilants et solidaires en cas d’agression du pouvoir colonial.

De même, nous appelons enfin solennellement toutes les forces vives Kabyles, politiques comme société civile, à dépasser les clivages politiques et leurs querelles intestines pour se mobiliser contre cette nouvelle injustice qui frappe notre peuple depuis l’Indépendance de l’Algérie et être à la hauteur de leur mission historique qui consiste à défendre l’honneur et la dignité de notre peuple martyrisé et humilié. Tout kabyle digne de ce nom se doit de dénoncer l’ignominie et l’opprobre.

Gloire à nos martyrs tombés pour la dignité de la Kabylie.

Vive le peuple Kabyle uni et solidaire.

Exil, le 19/04/2018

Masa Sakina At Sliman
Porte-parole
Gouvernement provisoire kabyle en exil (Anavad)

Partager ceci...