Retour sur la réunion décisive qui a permis l’adhésion de la Kabylie à l’UNPO (vidéo)

BRUXELLES (SIWEL) — C’est finalement en Écosse, que s’est concrétisée l’adhésion de la Kabylie à l’UNPO. Mais c’ est à Bruxelles qu’ont été inaugurés les premiers contacts avec cette organisation, établie aux Pays-Bas, lors d’une réunion décisive entre une délégation du MAK-Anavad et la direction de l’UNPO le 12 Mai 2017.

Mass Ferhat Mehenni, Président deu MAK-Anavad, accompagné par l’actuel représentant diplomatique de la Kabylie au Benelux, Mas Augustin Atcheba, du coordinateur de la Fédération Benelux du MAK-Anavad, Mas Cherif Hamdis, et de la vice-présidente de la dite coordination, Massa Samia Silhadi, a soumis aux participants une synthèse du Mémorandum sur l’indépendance de la Kabylie, dont le texte intégral (plus de 300 pages) sera remis à l’ONU et à d’autres organisations internationales.

« Contre la dépersonnalisation , contre l’arabisation, le combat de la Kabylie pour recouvrer son indépendance est hautement historique, sur tous les plans », dira Mas Ferhat Mehenni, avant de souligner que « la Kabylie a été de tout temps en dissidence permanente ». Développant une genèse historique, le Président du Gouvernement provisoire kabyle a rappelé les différentes initiatives prises par les Kabyles et la réaction violente du régime algérien, dont l’assassinat de Matoub Lounes et les centaines de martyrs du printemps noir.

« Notre peuple a mûri, a encore expliqué Mas Asselway, au point où, dira-t-il, des centaines de milliers de manifestants réclament aujourd’hui l’indépendance de la Kabylie ». Et de poursuivre « le pouvoir algérien essaie de nous diviser mais nous gardons le cap ».

Mas Ferhat Mehenni s’est ensuite astreint aux questions posées par l’ assemblée de l’ UNPO.

  • Quelles étaient les relations avec les autres amazighs ?
  • Quelles sont-elles avec les Berbères du Maroc et l’ État marocain ?
  • Avec la France où résident plus de 2 millions de Kabyles ?
  • Avec les organisations internationales et le droit des peuples à l’autodétermination et au vivre ensemble ?
  • Quelle sera la mise en oeuvre du référendum d’autodétermination ?
  • La place des religions dans la perspective indépendantiste ?
  • Les ressources naturelles ?

Les réponses du Président du MAK-Anavad ont été concises, pour être articulées autour du Mémorandum, document historique de référence, déjà disponible dans plusieurs langues.

Devant l’AG de l’ UNPO à Bruxelles, où les principaux responsables de l’organisation étaient présents, dont son président et son secrétaire général, Mas Ferhat Mehenni a bien souligné le principe irréversible du droit de la Kabylie à son indépendance car « les kabyles forment un Peuple, une Nation dont personne ne peut dénier l’existence ».

Photos

Mas Atcheba,
SIWEL 020002 Jul 17 UTC

Partager ceci...