Retour sur une grandiose journée dédiée à l’indépendance de la Kabylie à At Avdelmumen (Ait Abdelmoumene)
GOUVERNEMENT PROVISOIRE KABYLE
MOUVEMENT POUR L’AUTODÉTERMINATION DE LA KABYLIE
MAK-ANAVAD
SECTION D’AT AVDELMUMEN

Rapport d’activités

Les militants souverainistes de la section MAK-Anavad du village d’At Avdelmumen, dans Lɛerc Iwadiyen, ont organisé samedi 28 octobre une journée d’activités dont l’installation dans l’enceinte même du village du portrait de l’immortel rebelle Dda Lwennas, précédée du lever du drapeau kabyle et l’entonnement de l’hymne kabyle et suivie d’un meeting dans lequel sont intervenus Massa Rachida Ider, la présidente de la Coordination Régionale Ouest du MAK-Anavad, et Dda Muh Hachim, le doyen du mouvement souverainiste kabyle ainsi que Mas Lwennas Gemzi chargé à l’organique au sein de l’exécutif de la CR-Ouest du MAK-Anavad et pour finir, par la plantation d’oliviers.

Rappelons que les militants de la Coordination du MAK-Anavad d’Iwadiyen dont ceux de la section locale d’At Avdelmumen, en collaboration avec les sections d’At Vuwadu et d’Iɣil Imula, avaient déjà organisé samedi 30 septembre une action pour la célébration du dépôt aux Nations-Unies du mémorandum pour l’indépendance de la Kabylie par Mass Ferhat Mehenni, président du Gouvernement provisoire kabyle.

Action qui a fait « vibrer » les services de l’insécurité et du désordre du pouvoir colonial algérien, qui ont essayé à tout prix de mettre fin à la détermination de ces souverainistes kabyles, mais ces derniers leurs ont répondu par un refus total pour céder aux intimidations, ce sont ainsi ces mêmes militants indépendantistes, résolus dans leur détermination, qui ont décidé de tout affronter, et d’organiser une action au sein de leur village, pour rendre hommage à notre rebelle, en installant son portrait qui porte son dernier message de combat pour un état kabyle libre et indépendant « Ddwa-s ad ncarreg tamurt, ad nevrez tura« , une action faite dans une ambiance familiale, entre militants de la famille souverainiste kabyle.

Au début de la journée, les villageois d’At Avdelmumen, femmes et hommes, jeunes et moins-jeunes, ont salué la présence de la présidente de la Coordination Régionale Ouest MAK-Anavad, Massa Rachida Ider, accompagnée de Dda Moh Hachim et Lwennas Gemzi.

Minute de silence, lever du drapeau kabyle aux sons de l’hymne national kabyle
C’est après une minute de silence en hommage au Rebelle a été observée, suivie du lever du drapeau national kabyle pendant que l’hymne kabyle était entonné, que le moment tant attendu, celui de l’installation du portrait de notre lion « Matoub Lounes », un moment de joie et de contentement, qui a dessiné le sourire sur tous les visages, et ce après de véritables efforts et de longues préparations de la part de de tous les villageois.

Meeting populaire
Juste après l’installation du portrait, tous les villageois ainsi que les militants souverainistes kabyles de la localité et des différentes sections et coordinations de la confédération des Iwadiyen ont assisté au meeting animé par Massa Rachida Ider qui a brossé les étapes importantes de notre immortel rebelle, qu’elle considère comme une source d’inspiration, de courage, et d’amour poue sa chère Kabylie, qu’elle considère comme un exemple à suivre, la présidente de la Coordination Régionale ouest MAK-Anavad a remercié à maintes reprises les efforts fournis par les braves villageois pour la réussite exceptionnelle de cette action, elle a e,suite exprimé la position inébranlable des indépendantistes kabyles vis-à-vis les élections communales qui ne font qu’exécuter un plan diabolique du pouvoir colonial d’Alger, la présidente a précisé sa détermination :  » Nous sommes des Kabyles, nous sommes indépendantistes, et le seul vote qui nous intéresse est le référendum pour l’indépendance de notre chère Kabylie…  », des paroles qui ont fait vibrer l’assistance, les présents et les présentes ont réagi avec des applaudissements nourris et des youyous et en scandant « Vive notre Kabylie libre et indépendante ! ».

Au sujet des commémorations et des hommages aux martyrs du village, la présidente a déclaré : « At Avdelmumen est bien connu pour ces martyrs et maquisards, et aujourd’hui si le pouvoir mafieux d’Alger les a oubliés et négligés, nous ne ferons jamais de même, nous sommes kabyles et nous n’avons pas besoin de la reconnaissance d’un pouvoir colonial, mais nous nous reconnaissons très bien ».

La présidente a terminé son intervention par une citation de notre rebelle Dda Lwennas : « Xas neqḍen acḥal d itri, igenni ur inegger ara ».

La prise de parole a ensuite été cédée à Boualem, le président de la section MAK-Anavad At Avdelmumen, qui a, à son tour, remercié tous les villageois ainsi que les membres de son exécutif qui se sont donnés corps et âme pour la réussite de cette action, et tous les présents dont un remerciement chaleureux à Massa Rachida Ider qui répond favorablement à toute invitation, ainsi que Dda Moh, « toujours fidèle à toute action organisée par le MAK-Anavad ».

Le président de la section n’a pas raté l’occasion pour dénoncer les relais locaux communément appelés « kds » qui essaient de semer la zizanie au sein du village, mais qui, voyant qu’ils n’ont pas les compétences pour créer le moindre conflit dans un tel village déterminé et plein d’amour et d’optimisme pour notre chère patrie, la Kabylie, ainsi il a défié les services coloniaux d’Alger qui ont essayé par tous les moyens de réprimer cette action et ne pas laisser installer ce portrait, mais cette grandiose réussite est la meilleure réponse pour ces « chasseurs de lumière issus des ténèbres ».

La parole a été enfin passée à Dda Muh Hachim qui a, à son tour, exprimé sa joie, son contentement de voir sa région qui milite pour l’indépendance de la Kabylie, de voir ces jeunes qui prennent avec détermination suprême le flambeau de la résistance et de la liberté, pour dire non au colonialisme algérien, et oui à notre chère Kabylie libre et indépendante ». ‘Dda Muh’ a fait un rappel historique sur le village qui a donné naissance à plus d’une cinquantaine de martyrs et maquisards, et qui a insisté sur la nécessité d’installer des stèles et des portraits et mêle l’organisation des commémorations en hommage à ces braves, en rappelant l’assistance sur l’un des lions  » Mass Terbouche  » oublié et négligé, mais qui reste un symbole de résistance et d’amour de sa Kabylie, et qui a terminé son discours par une phrase en or  » ma nevɣa ad nidir d ilelliyen, ad nidir d iqvayliyen, d ilelliyen ddaw laεnaya n timunent-nneɣ  » .

Plantation d’oliviers
L’action a été clôturée par une plantation d’oliviers, symboles de la résistance et de vie éternelle, l’honneur a été donné à Massa Rachida Ider  pour le premier arbre, le deuxième pour Dda Muh et le troisième pour les enfants du village, les trésors qui rayonneront le ciel de notre chère Kabylie, et qui reprendront le flambeau du combat et de la liberté aux plus hautes sphères mondiales, une réponse cinglante au pouvoir colonial d’Alger qui essaye par tous les moyens d’abattre vivante notre chère Kabylie, mais la détermination du peuple kabyle lui fera face et ne laissera jamais réussir ses ravages.

Déjeuner collectif
À la fin de l’action, les présents ont été invités à prendre un déjeuner collectif au goût purement kabyle, sous les couleurs du drapeau national kabyle, où tout le monde a été satisfait, les villageois, tout en espérant voir se multiplier de telles actions d’hommage et de commémorations de nos immortels braves, ont exprimé leur fidélité et leur soutien au projet ultime du MAK-Anavad, celui de l’indépendance de la Kabylie.


Compte-rendu établi par Massnsen A. avec Siwel
SIWEL 301442 OCT 17 UTC

Partager ceci...

Laisser un commentaire