Réparation de la tombe vandalisée du jeune martyr kabyle Toufik Naamane

Après avoir subi une dégradation suite à un acte de vandalisme, il a été procédé à la réparation de la tombe du jeune martyr du Printemps noir de 2001, Tewfik Naâmane, 25 ans, originaire d’At Tudert dans Lεarc des At Wassif, mortellement blessé par un véhicule banalisé de la police coloniale algérienne au Hamiz (Boumerdes), alors qu’il rejoignait la Marche des 2 millions de Kabyles sur Alger le 14 juin 2001.

La tombe ayant été refaite à neuf jeudi 1er mars, un recueillement de la famille du héros kabyle et de ses proches a eu lieu vendredi 2 mars, où une minute de silence a été observée ainsi que le dépôt d’une gerbe de fleurs suivi d’une prise de parole dans laquelle un hommage appuyé a été rendu au jeune martyr de la Liberté.

A rappeler que c’était sa mère qui avait constaté le 03 janvier dernier le saccage de la tombe de son fils au cimetière de M’duha, les intégristes islamistes suspectés d’être derrière cet acte barbare ont même volé la photo du défunt qui était sur la pierre tombale et ont fracassé l’épitaphe rédigée en Tifinagh !

wbw
SIWEL 042359 MAR 18

Partager ceci...

Laisser un commentaire