Rencontre de la coordination du MAK-Anavad Amérique du Nord avec groupe de militants installés à New York

NEW YORK (SIWEL) —Les membres de la coordination MAK-Anavad Amérique du Nord, en visite de travail aux États-Unis, ont rencontré le dimanche 30 septembre 2018 un groupe de militants du Mouvement pour l’Autodétermination de la Kabylie installés à New York.

Une rencontre qui a été planifiée dans le cadre de la restructuration du MAK-Anavad en Amérique du Nord et dont le sujet principal ce jour-là était la préparation du pré-congrès et l’installation des sections du MAK à travers les grandes villes du Canada et des USA.

Les militants de Philadelphie rencontrés la veille, soit le 29 septembre 2018, ont entamé le processus de la création de leur coordination et ont affirmé leur volonté de soutenir les militantes et les militants du MAK qui luttent avec force et abnégation en Kabylie contre la tyrannie du régime coloniale algérien.

L’exil, pour ces Kabyles, qu’il soit un choix délibéré, une obligation ou un sort, face à waraw n-Teqvaylit,  ne peut jamais imposer l’oubli. Ce dernier ne parviendra pas à atteindre les enfants de la Kabylie qui vivent ailleurs. L’intérêt manifeste des Kabyles et leur amour sincère envers leur mère patrie, la Kabylie, sont incorruptibles.

Nous avons constaté l’attention particulière des Kabyles, rencontrés au États-Unis, à tout ce qui est en lien avec leur terre natale. Toutes et tous y adhèrent à l’idée que l’indépendance de la Kabylie est la solution qui va mettre fin à notre égarement. L’indépendance est surtout l’unique garantie de notre existence et notre dignité.

Dans ce nouveau monde, en Amérique du Nord, le Kabyle, porteur de ses valeurs kabyles ancestrales, est respecté, c’est un fait, mais il ne sera jamais plus respecté comme il le sera dans une Kabylie libre et indépendante.

Vive la Kabylie libre et indépendante.

SIWEL 050329 OCT 18

Partager ceci...