TIZI WEZZU (SIWEL) — Des dizaines de militants sont retenus dans les commissariats coloniaux suite à avant, pendant et après les grandioses marches du MAK-Anavad en Kabylie. La Présidente de la Coordination MAK-Anavad de l’Ouest, Rachida Ider, nous a adressé un communiqué où elle félicite les militants pour leur détermination et où elle appelle à la grande mobilisation partout où des militants ont été arrêtés.

 

La Présidente de la coordination MAK-Anavad de l’Ouest (Tizi Wezzu, Vumerdas), Massa Rachida Ider, tient à remercier le peuple kabyle qui est descendu comme un seul homme pour revendiquer son droit à l’existence en tant que Peuple à part entière et qui lutte pour son indépendance.

Un dispositif répressif inédit a été élaboré par l’État colonial algérien pour empêcher la tenue des grandes marches auxquelles a appelé le MAK-Anavad. Des centaines de militants ont été arrêtés dès qu’ils ont quitté leurs domiciles partout en Kabylie. Ceux qui ont parvenu au lieu de la marche ont dû ruser pour dépasser des dizaines de barrages de services répressifs algériens.

Malgré cet état de siège, le peuple kabyle est sorti en masse et a marché pacifiquement, mais déterminé. Et nous continuerons à marcher et à avancer et nul ne peut nous arrêter sur le chemin de l’indépendance de notre patrie.

Les militants, qui n’ont pas pu être interceptés dans la matinée, ont été attendus au niveau des barrages dressés partout autour de la ville de Tizi Wezzu. Des dizaines d’entre eux ont été embarqués aux commissariats. Nous exigeons la libération immédiate de tous nos militants. J’appelle nos concitoyens à se rassembler devant tous les commissariats où des militants du MAK-Anavad sont arrêtés afin de mettre la pression sur ces services de répression qui se comportent tels des hyènes, en se jetant sur nos militants dès qu’ils ne sont pas assez nombreux pour résister aux services répressifs.

Rachida Ider,
Présidente de la Coordination Régionale MAk-Anavad de l’Ouest.

Partager ceci...