Le président Ferhat Mehenni salue la bravoure des militants et le sens de l’honneur des citoyens de Tazmalt
ⴰⵏⴰⵠⴰⴷ  ⴰⵇⵠⴰⵢⵍⵉ  ⵓⵄⴺⵉⵍ
ANAVAD AQVAYLI UΣḌIL
GOUVERNEMENT PROVISOIRE KABYLE
PROVISIONAL GOVERNMENT OF KABYLIA
TISSELWAYT
LA PRESIDENCE

 

 

HONNEUR A TAZMALT

La police coloniale algérienne en Kabylie concentre ses agressions contre les citoyens de Tazmalt, une ville indépendantiste d’environ 15000 habitants, située à près de 100 km au Sud-ouest de Vgayet.

Le 08 mai dernier déjà, les citoyens et les militants du MAK avaient installé un beau tableau en hommage aux Kabyles tombés pour la liberté, dont le Rebelle Matoub Lounes. Des policiers ont été envoyés pour les en empêcher sans y parvenir. La cérémonie, malgré l’intervention des éléments de
la répression, était menée à son terme. C’est au milieu de la nuit que, tels des voleurs, les mêmes policiers du colonialisme en Kabylie sont revenus pour enlever le dit tableau commémoratif.

A la faveur de la nuit, du vendredi à samedi 25/26 mai 2018, espérant imposer l’ordre colonial par la force, lesdits policiers sont revenus une fois de plus pour, cette fois, arrêter des militants. Leurs interventions musclées ont fait de nombreux blessés parmi les jeunes et une quinzaine
d’arrestations.

Cette agression caractérisée contre de paisibles citoyens dont le seul tort est d’assumer avec honneur leur engagement pour la Kabylie indépendante est une violation flagrante des droits humains que le président de le Gouvernement provisoire kayle en exil (Anavad) condamne de toutes ses forces.

Il salue la bravoure des militants et le sens de l’honneur des citoyens de Tazmalt comme il appelle les instances internationales à une intervention en vue de protéger le peuple kabyle victimes du racisme des troupes d’occupation de son territoire.

Tout en demandant à chaque Kabyle de ne pas verser dans la violence qu’il condamne d’où qu’elle vienne, le président du Gouvernement Provisoire Kabyle appelle toute la Kabylie à défendre pacifiquement son honneur et à résister contre l’infamie.

Les noms et les visages des agresseurs sont à publier en attendant qu’ils soient poursuivis en justice devant des juridictions internationales des droits humains en même temps qu’ils seront consignés sur le Registre de Greffe de l’Anavad ouvert par le Ministère des Affaires Juridiques et des Droits humains que dirige Madame Sakina At Sliman. Mas Ferhat Mehenni demande à toutes les Coordinations du MAK d’être solidaires de Tazmalt en y organisant les actions qu’appelle la gravité de la situation.


La Kabylie ne se laissera pas entrainer dans la spirale de la violence mais elle a le devoir défendre l’intégrité physique et morale de ses enfants.
A cet effet, le président de l’Anavad demande à Monsieur le Premier Ministre, Mas Zidane Lafdal, de soumettre aux Conseil des Ministres qui se réunit ce 26/05/2018, le projet de création d’un corps du renseignement et de la sécurité en Kabylie. En dotant celui-ci des moyens modernes d’identification des informateurs de la colonisation et des agents zélés de la répression et du colonialisme algérien, il facilitera la rédaction des rapports qui seront envoyés aux instances internationales, aidera à constituer une base archivistique de référence pour faire reculer l’arbitraire et les agressions contre le peuple kabyle qui ne renoncera jamais à son droit à l’autodétermination et à son indépendance.


Fait dans la nuit du 25/26 mai 2018.

Porte-parole de la présidence de l’Anavad

—30—

SIWEL 260319 MAI 18

Partager ceci...