Première réaction de l’UNPO sur la répression dont sont victimes les militants kabyles

SOUTIEN (SIWEL) — Scandalisée par la répression dont sont victimes les militants kabyles, menant un combat démocratique et pacifique en faveur du droit de leur peuple à l’autodétermination, notamment le 20 mai dernier à Bouira, le 14 juin à Azazga, Larbaa Nat Iraten et Michelet,

Outrée par l’arrestation du diplomate kabyle M. Yuva Tala Hemmu par la police algérienne, le 27 juin, en violation des conventions internationales

L’assemblée générale de l’UNPO réunie à Edimbourg du 26 au 28 juin 2017

Condamne ces violations des droits de l’homme par l’Algérie qu’elle rappelle à ses obligations de respect des conventions internationales et des pactes internationaux qu’elle a ratifiés, protégeant les droits et les libertés fondamentales.

Elle demande aux autorités algériennes de cesser ces arrestations et de libérer immédiatement le diplomate kabyle.

Anazar Larbi Chabi
Représentant Diplomatique de la Kabylie au Royaume-Uni et représentant du MAK-Anavad à l’assemblée générale de l’UNPO.
SIWEL 272003 Jun 17 UTC

Partager ceci...