Première intervention du premier ministre kabyle à l’ONU : « Le peuple kabyle n’est pas une minorité mais est minorisé par le colon algérien »

GENEVE, SUISSE (SIWEL) — A la tête d’une délégation du MAK-Anavad, Mas Zidane Lafdal le Premier ministre du Gouvernement provisoire kabyle en exil s’est exprimé au siège des Nations unies à Genève dans la matinée de vendredi 1er décembre dans la cadre du Xème Forum des Minorités qui s’est déroulé les 30 novembre et 1er décembre 2017.

Vous pouvez écouter l’intervention du Premier ministre directement sur cette vidéo de la WebTV des Nations Unies, entre 02:05:50 et 02:08:20, soit deux minutes comme c’est le cas pour toutes les délégations :

Ci-dessous la retranscription de sa déclaration :

« Excellences, ladies and gentlemen,

Thanks to give us a chance to say some words that are burning our Kabylian hearts. I was afraid to do not have this chance according to what happened yesterday. We are here to discuss about minority issues, so I will present here Kabylia issues and big problems.

Before to start, I would like to say a comment. I guess as almost a lot of us here, we are not minorities. We are minored instead by the regimes ruling our people. It is different.

Kabylia is more than 12 millions people and about 40 000 KM square wide. Kabylia is bigger than 60% of countries United Nations members in population point of view. Kabylia is larger than 30% of countries United Nations members in terms of territory. Kabylia has her own people. She has her own territory (country). She has her own culture. She has her own language.

So, you understand, we are not a minority. We are minored by regimes ruling our people. In more appropriate words, we are colonized. We are ruled by other people and other culture against our own identity, own values and own interests.

Not far from this week, the Algerian parliament decided to do not promote our mother tongue language. Even though, it is already positioned as a national and official language, in the Algerian constitution. But it is just for fooling the people and international community. The aim behind is to stop the progression of the Provisional Kabylian Government, which is gaining more and more adhesion and power in Kabylia ».
(The speech was stopped because of 2min expiration)

Traduction en français :

« Excellences, Mesdames et Messieurs,

Merci de nous donner l’occasion de dire quelques mots qui brûlent nos cœurs kabyles. J’avais peur de ne pas avoir cette chance d’après ce qui s’est passé hier. Nous sommes ici pour discuter des problèmes des minorités, alors je vais vous présenter les problèmes de la Kabylie et les grands problèmes.

Avant de commencer, je voudrais dire un commentaire. Je suppose que, comme la plupart d’entre nous ici, nous ne sommes pas des minorités. Nous sommes plutôt minorés par les régimes qui gouvernent notre peuple. C’est différent.
La Kabylie compte plus de 12 millions de personnes et environ 40 000 kilomètres carrés de superficie. La Kabylie est plus grande que 60% des pays membres des Nations Unies du point de vue de la population. La Kabylie est supérieure à 30% des pays membres des Nations Unies en termes de territoire. La Kabylie a son propre peuple. Elle a son propre territoire. Elle a sa propre culture. Elle a sa propre langue.

Donc, vous comprenez, nous ne sommes pas une minorité. Nous sommes minorés par les régimes qui gouvernent notre peuple. En termes plus appropriés, nous sommes colonisés. Nous sommes dirigés par d’autres personnes et d’autres cultures contre notre propre identité, nos propres valeurs et nos propres intérêts.

Pas plus loin que cette semaine, le parlement algérien a décidé de ne pas promouvoir notre langue maternelle. Même si elle a le statut de langue nationale et officielle dans la constitution algérienne. Mais c’est juste pour tromper les gens et la communauté internationale. L’objectif est d’arrêter la progression du gouvernement provisoire kabyle, qui gagne de plus en plus d’adhésion et de pouvoir en Kabylie ».
(Le discours a été arrêté en raison de l’expiration de 2min).

wbw
SIWEL 031038 Dec 17 UTC

Seconde intervention du Premier ministre kabyle à l’ONU : « La Kabylie est en train de mettre en place les institutions de son futur Etat »

Partager ceci...

Laisser un commentaire