Divers

Portrait de Ferhat Mehenni : Les autorités algériennes menacent un commerçant kabyle

TUVIRETT (SIWEL) — Le wali de Bouira et le chef de la daira de Maillot, agissant en administration coloniale algérienne en Kabylie, ont activé leur relais local en la personne du maire de Saharidj du parti du premier ministre algérien Ahmed Ouyahia (RND), pour adresser un ultimatum au commerçant kabyle Madjid Aggad, lui ordonnant de décrocher le portrait de Ferhat Mehenni, le président du Gouvernement provisoire kabyle en exil, en le menaçant de fermer son magasin.

Dans un courrier datant du 12 octobre 2017 rédigé entièrement en arabe, reçu ce mardi 17 octobre par le commerçant Madjid Aggad, le zélé maire de Saharidj, Ali Belkacemi, feignant rappeler un article de loi interdisant de faire de la politique dans un local destiné à une activité commerciale, et qui ne fait que donner raison à l’islamiste, le terroriste repenti Kamel Chemli alias Abou Talha, qui avait agressé physiquement en septembre dernier le commerçant pour le même motif en le sommant d’enlever d’enlever le portrait de « l’ennemi d’allah » (sic).

Rappelons que le commerçant est soutenu par les souverainistes kabyles qui lui ont rendu visite au lendemain de son agression et s’enquièrent régulièrement de sa sécurité.

Ci-dessous le courrier adressé par les autorités coloniales algériennes au commerçant kabyle Madjid Aggad :

kn/wbw
SIWEL 171957 OCT 17 UTC

Partager ceci...
Portrait de Ferhat Mehenni : Les autorités algériennes menacent un commerçant kabyle
Click to comment

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply

Haut