La politique d’arabisation bat son plein : L’usage exclusif de l’arabe se concrétise chez Algérie Poste

ALGER (SIWEL) — 55 ans après la fin de la colonisation française et 19 ans après la mise en application de la loi sur la généralisation de la langue arabe en Algérie, la ministre de la Poste et des Technologies de l’information et de la communication algérienne, Houda-Imane Feraoun, a annoncé que l’usage exclusif de la langue arabe dans Algérie Poste et ses documents va entrer en vigueur prochainement, excluant ainsi la langue française de tous les documents de cet établissement public. Algérie Poste effectue une double activité d’opérateur de courrier et d’établissement financier. Tous les documents relatifs à ces services seront donc désormais uniquement en arabe.

Pour rappel, Houda-Imane Feraoun, surnommée « la surdouée » du gouvernement algérien, a également exprimé son souhait, lors d’une séance du parlement algérien en septembre 2016, de bloquer les sites « pornographiques, racistes ou violents ». Parions que dans les sites racistes visés comptent tous les sites kabyles qui travaillent pour l’émancipation de la Kabylie.

La politique d’arabisation bat son plein :

A préciser également que « l’officialisation de Tamazight », annoncée comme parade à la « division de l’Algérie », n’a été, finalement et sans surprise, prise en compte dans aucun domaine public et que la politique d’arabisation bat son plein. Ainsi pour la première fois en Kabylie depuis la fin du colonialisme français, les cartes des étudiants de l’Université de Vgayet (Bejaïa) sont exclusivement écrites en arabe, et ce depuis la rentée universitaire de 2016.

Actuellement se tient le festival international de Musique de Timgad, où une pléthore d’artistes algériens, du moyen orient et du rap français, ont été programmés mais aucun chanteur d’expression kabyle ou amazighe, en général, n’a été sollicité alors que le nombre de chanteurs de raï qui ont eu le droit de se produire en Kabylie durant le Ramadan 2017 a, du point de vue de plusieurs observateurs, battu le record.

L’arabisation aura été l’une des seules politiques que le pouvoir algérien aura réussi depuis 1962. Une politique dénoncée uniquement en Kabylie et contre laquelle les partis politiques « kabyles » traditionnels, qui existent depuis près de 30 ans, n’ont rien pu faire.

La Kabylie a, en tout cas, choisi de mettre sur pied son propre Etat indépendant pour se tenir loin de l’idéologie panarabiste et s’insérer pleinement dans la civilisation méditerranéenne, dans laquelle elle a toujours fait partie.

nbb
SIWEL 091703 Jul 17 UTC

Partager ceci...