Pétrole : vers la fin de l’essence et du diesel d’ici 2040 en Europe?

ECOLOGIE (SIWEL) — Pour la France, l’annonce a été faite hier par Nicolas Hulot, le ministre de la Transition écologique français : « la fin de la vente de véhicules à essence ou diesel aura lieu d’ici 2040 » a déclaré le ministre. Une mesure de « santé publique » a-t-il précisé.

L’Allemagne, et l’Inde en Asie, qui sont parmi les plus grands consommateurs de pétrole dans le monde, comptent interdire les véhicules à moteur thermique avant 2030. La Norvège et les pays bas se sont fixés des objectifs encore plus ambitieux en mettant fin à ces véhicules d’ici 2025, dans 8 ans.

Ces véhicules, qui consomment une énergie polluante, produite à partir du pétrole, ne seront pas interdits uniquement à la vente mais aussi à la circulation. Les gouvernements des pays respectifs proposent d’ores et déjà des aides et des avantages pour encourager les citoyens à passer vers des véhicules « propres », autrement dit les véhicules 100% électriques ou hybrides.

Lors de son annonce d’hier, le ministre français a précisé que son souhait est que toute l’Europe soit sur la même position que la France sur cette question. La France compte également « réunir une coalition de pays pour promouvoir cet objectif ». A préciser que l’union Européenne est le plus grand importateur de pétrole au monde.

Si cette mesure n’est pas du goût des pétroliers et des lobbies de l’industrie pétrolière, elle ne l’est pas non plus pour les pays producteurs de pétrole, tel que l’Algérie dont la quasi-totalité des exportations sont le gaz et le pétrole et qui vit une crise économique majeure à cause du choc pétrolier actuel.

nbb
SIWEL 062041 Jul 17 UTC

Partager ceci...

Laisser un commentaire