Anavad

« Où que nous soyons, nous devons être prêt à nous mobiliser », communiqué de l’Anavad

ANAVAD AQVAYLI UΣḌIL
GOUVERNEMENT PROVISOIRE KABYLE
PROVISIONAL GOVERNMENT OF KABYLIA
COMMUNIQUE

 

En cette journée du 21 février déclarée Journée internationale de la langue maternelle par l’UNESCO, les forces répressives algériennes viennent encore une fois réprimer une manifestation pacifique des militants du MAK-Anavad à Tuvirett, en plein cœur de la Kabylie. Outre les intimidations et le lynchage, des militants du MAK-Anavad viennent d’être kidnappés arbitrairement. Lorsqu’un groupe armé se comporte de la sorte, on ne parle plus de police ou de corps de sécurité mais de milices du régime.

L’Anavad assure l’ensemble des militants du MAK-Anavad de sa solidarité la plus totale, exige la libération immédiate des militants arrêtés.

Le régime colonial algérien qui interdit toute manifestation pacifique à l’exception des carnavals arabo-islamiques en Kabylie pense rentabiliser sa propagande anti-kabyle et demeurer impuni.

Où que nous soyons, nous devons être prêt à nous mobiliser en vue de dénoncer et protester contre ces enlèvements arbitraires dignes de ceux perpétrés par des milices armées, composées essentiellement de voyous et qui constituent la seule recrue du régime algérien qui n’a rien d’autre à offrir.

Les entraves à la liberté de l’action politique pacifique renforcent la détermination de nos militants.

Ce pouvoir colonial devra tôt ou tard se rendre à l’évidence qu’un vent fort de libération souffle en Kabylie et que le peuple kabyle ne capitulera jamais devant l’impérialisme arabo-islamiste.

Vive la Kabylie libre et indépendante !

Exil, 21/02/2017
SIWEL 212131 Feb 17

Partager ceci...
« Où que nous soyons, nous devons être prêt à nous mobiliser », communiqué de l’Anavad
Click to comment

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply

Haut