ONU : Le Maroc répond à l’Algérie et évoque « l’autodétermination des peuples kabyle et mozabite »

GENÈVE (SIWEL) — lors de la 35e session du Conseil des droits de l’homme de l’ONU, qui s’est tenu à Genève le 6 juin dernier, le chargé d’affaires du Maroc, Hassan Boukili a estimé que l’Algérie est « en contradiction et en violation flagrante en matière de droits humains et de droit à l’autodétermination » et a évoqué à maintes reprises le droit du Peuple kabyle et du Peuple d’At Mzab à leur autodétermination, rapporte le site marocain le360.ma

C’est en réaction aux allégations de l’ambassadeur algérien sur la situation dans le Sahara occidental que le représentant marocain a ainsi soulevé les contradictions de l’état algérien qui réprime le peuple kabyle et le peuple d’At Mzab et qui défend le droit du Sahara occidental à son autodétermination.

Dans son intervention, le chargé d’affaires marocain a également répondu à la Namibie qui porte, aux côtés de l’Algérie, « les manœuvres sur le Sahara ». Il a ainsi invité la Namibie à se positionner sur la question de l’autodétermination de la Kabylie : « La Namibie adopte une position schizophrène sur le principe d’autodétermination en se gardant de militer pour l’autodétermination des peuples de Kabylie et mozabite de Ghardaia », a-t-il déclaré.

nbb
SIWEL 101424 Jun 17 UTC

Partager ceci...

Laisser un commentaire