On avance comme on peut, pas comme on veut, mais on avance

CONTRIBUTION (SIWEL) —  Nous n’avons pas  de moyens extravagants  pour mener notre combat à son terme.
Nous n’avons pas des Boeings pour  sillonner les cieux et les horizons.
Nous n’avons pas des cadillacs pour transporter nos leaders en pavanant.
Nous n’avons pas les armes nucléaires pour engager des rapports de force. Pacifiques,  nous les réfutons.
Nous n’avons pas de « grands médias » pour porter la parole avant-gardiste de notre peuple vaillant, d’un peuple qui, vis-à-vis de la femme, est  bienveillant.

Nous avons cependant en toute modestie un vélo sur lequel une militante porte notre drapeau dignement.
Nous avons des militantes qui, sans relâche, avance la cause à pas de géants et sereinement, sans langue de bois, sans fanfare, sans courbette, ni tapis rouge, mais intelligemment.
Juste un sourire en toutes circonstances, comme seule arme, forte de ses convictions.
Nous avons la femme, à laquelle nous devons notre salut depuis la nuit des temps.

Il en sera ainsi dans une Kabylie libre et indépendante certainement.
Mieux vaut une petite séquence de vie qui avance humblement, que mille discours affligeants et tonitruants.

La liberté, Timunent, est au féminin, si toutefois nous l’oublions.

Hamid Gherab
SIWEL 051628 May 17 UTC

Partager ceci...