Arrêtés depuis 9h du matin par les services de répression algériens, deux militants souverainistes viennent d’être relâchés

Arrêtés depuis 9h du matin par les services de répression algériens, deux militants souverainistes viennent d’être relâchés

On

MICHELET (SIWEL) — Ils s’appellent Amsedrar Aqvayli et Amayyas At Ḥemmu et sont deux militants souverainistes kabyles de la région de Michelet. Ce matin, alors qu’ils se rendaient au travail, ils ont été interceptés par des éléments de la police coloniale et…

Iferhounene totalement bouclé par les forces de répression coloniales pour empêcher le meeting du MAK

Iferhounene totalement bouclé par les forces de répression coloniales pour empêcher le meeting du MAK

On

IFERHOUNENE (SIWEL) — Bien que le meeting qui devait avoir lieu à Tanalt aujourd’hui à 14h, prévu par des militants souverainistes kabyles, a été reporté, les forces de répression algériennes ont pris cette information du report du meeting pour une ruse des…

La gendarmerie algérienne mobilisée pour arrêter les animateurs du meeting du MAK demain à Tanalt

La gendarmerie algérienne mobilisée pour arrêter les animateurs du meeting du MAK demain à Tanalt

On

TANALT (SIWEL) — La gendarmerie coloniale est, au moment où nous écrivons ces lignes, dans les rues d’Iferhounene à la recherche de militants venus d’autres régions, dès ce soir, pour assister au meeting prévu pour demain à Tanalt. La gendarmerie algérienne a…

Maâtkas : un collégien intimidé par la gendarmerie pour avoir porté un t-shirt frappé du drapeau kabyle

Maâtkas : un collégien intimidé par la gendarmerie pour avoir porté un t-shirt frappé du drapeau kabyle

On

MAÂTKAS (SIWEL) — Il est communément appelé Massi Yurjan Tafsut, cet élève du CEM (collège) Ferkane est passionné de lecture, de théâtre et de poésie, dont il excelle. Il a participé, aujourd’hui 14 février, à une compétition de théâtre regroupant les CEM…

Un militant du MAK de Melbou convoqué à comparaître devant le juge le 27 décembre

On

MELBOU (SIWEL) — Il s’agit de Fahem Balti, un jeune kabyle connu pour son activisme pour la cause Kabyle au niveau de la localité de Melbou. L’histoire remonte au 15 juin où les militants ont découvert que le drapeau géant qu’ils ont fait brandir, à l’occasion de la Journée de la Nation Kabyle, sur les hauteurs de la localité a été arraché par les « autorités » locales.

Smail At umghar a été libéré et se porte bien

On

FREHA (SIWEL) — Le militant du MAK Smail At Umghar a passé la nuit à la brigade de gendarmerie de Freha. Ce matin, il a été conduit à Blida pour un examen de sa situation vis-à-vis du service militaire algérien. Il a été ensuite libéré dans la matinée d’aujourd’hui. Nous l’avons appelé.

Smail At umghar passerait la nuit à la brigade de Fréha : Réaction du président de l’Anavad

On

COMMUNIQUE (SIWEL) — La Présidence de l’Anavad nous a transmis un message dans lequel elle nous a informé que Mas Ferhat Mehenni a réagi à l’arrestation de Smail At Umghar, qui devra passer la nuit à la brigade de Freha à cause, selon la gendarmerie coloniale, de sa situation militaire qui ne serait pas en règle. Le Président de l’Anavad compte également joindre par téléphone ceux qui ont subi des arrestations aujourd’hui.

Urgent : les militants du MAK ont été arrêtés une deuxième fois à cause de leur direct sur Siwel

On

AT JENNAD (SIWEL) — Aujourd’hui des militants du MAK se sont rendus à Freha suite à une convocation de la gendarmerie coloniale. Nous expliquions dans une précédente dépêche que deux d’entre eux ont été relâchés alors que le 3ème est toujours retenu. Les militants ont été arrêtés une seconde fois alors qu’ils intervenaient en direct sur la Page Facebook de Siwel et n’ont été relâchés que vers 18h.

Urgent : Un militant du MAK maintenu en détention après sa convocation par la gendarmerie coloniale algérienne

On

AT JENNAD (SIWEL) — Trois militants du MAK : Kader Ould Abdeslam, Smail At Umghar et Salim Boutemeur s’étaient rendus ce lundi à 10h à la gendarmerie de Fréha suite à leur convocation par cette dernière, mais après leurs longs interrogatoires, deux militants Kader et Salim ont été relâchés tandis que le 3ème, Smail lui, a été retenu…