ALGER (SIWEL) — Le président du Front national algérien (FNA) a critiqué mardi lors d’une conférence de presse organisée au siège national de son parti à Alger la politique de communication du RCD.

 

Moussa Touati critique Saïd Sadi
Selon Moussa Touati « on ne peut pas faire savoir aux médias étrangers sur des actions à mener en Algérie et priver en même temps les médias nationaux ». L’ex-candidat aux élections présidentielles d’avril 2009 a comparé la politique de communication du Dr Sadi à « une forme d’incitation contre l’État ».

« Ceci est un problème qu’on doit poser à Saïd Sadi », a-t-il dit. Le conférencier a appelé par ailleurs à la dissolution de toutes les assemblées élues, y compris de la présidence de la République. Cet appel est accompagné d’une exigence de la levée de l’état d’urgence et l’ouverture, des champs politique et médiatique a-t-il affirmé. Comme action sur le terrain, Moussa Touati annonce la probabilité d’appeler à une grève nationale pour le 18 février prochain.

Le Front national algérien (FNA) est le seul parti politique agréé en 2002 depuis l’arrivée d’Abdelaziz Bouteflika au pouvoir en avril 1999.

ytt
SIWEL 011657 FEV 11

Partager ceci...