IWADHIYEN (SIWEL) — Mohand Ouamar Hachin, arrêté à Iwadhiyen à 10h du matin, vient d’être relâché.

 

Arrêté à Iwadhiyen, le doyen des militants et cadres du MAK, a été transféré au commissariat de Tizi Wezzu.
Les militants du MAK et la famille de de dda Muh ont tout essayé pour avoir des informations sur le lieu de détention de Mohand Ouamar Hachim, en vain.

Dda Muh a subi un long interrogatoire. D’après les premières informations qu’il a données après sa libération, la police coloniale l’a interrogé sur la nouvelle feuille de route et la réorganisation du MAK-Anavad. Il a assumé fièrement son adhésion.
Il a eu également à répondre sur sa rencontre avec les militants de la diaspora lors de son séjour en France et sur ses rencontres avec le Président de l’Anavad, Mas Ferhat Mehenni, et son rôle dans le mouvement.

Dda Muh a précisé qu’il n’a pas été maltraité par les agents de la police coloniale malgré la fatigue d’une séquestration de près de 7h. Un peu avant 17h, Il a été reconduit à Iwadhiyen par des agents de la police coloniale, où il a été relâché.

nbb
SIWEL 261715 JAN 17

Partager ceci...