Meqlaɛ : Les lycéens souverainistes intimidés par la police coloniale algérienne

MEQLAΣ (SIWEL) — Dès le lendemain de la manifestation des trois lycées de Meqlaɛ (Mekla) dans les εarc des At Fṛawsen, At Xlili et At Vucεayev pour dénoncer le refus de la promotion de la langue Tamazight par l’Etat algérien, plusieurs lycéens souverainistes militants du MAK-Anavad, sont convoqués par la police coloniale algérienne.

Les lycéens sont depuis le 08 décembre convoqués au fur et à mesure par la police coloniale de Meqlaɛ dont le commissaire est originaire de Tiquvɛin (At Wagnun) pour se faire intimider en les interrogeant notamment sur la provenance des drapeaux kabyles qu’ils avaient brandis et en les dissuadant de continuer de militer pour la cause kabyle.

Alors que les lycéens sont juridiquement mineurs, la police coloniale algérienne les obligent à se rendre seuls aux convocations, sans qu’ils ne soient accompagnés par leurs parents.

zz/wbw
SIWEL 242128 Dec 17 UTC

Partager ceci...

Laisser un commentaire