Mekla en feu toute la journée d’hier : des centaines d’oliviers calcinés et des habitations touchées

MEKLA (SIWEL) — Les forêts de la région de Mekla ont été ravagées par les flemmes hier, 23 juillet. Constatés en fin de matinées les flammes ont continué d’avancer jusqu’à tard dans la nuit. Plusieurs villages ont été dangereusement approchés par les flammes, dont Megheira, Akerrou, Tizi Bouamane, Bouachir, El Kelaa, Ait Kheir, Mahmoud, Ait Mekki, Igoulfane, ravageant plusieurs propriétés privées, dont des champs d’oliviers et autres arbres fruitiers. Des habitations ont également été touchées. Une situation qui a mis en panique des villageois démunis face à des feux encouragés par des vents chauds. Plusieurs d’entre eux ont alors quitté leurs maisons.

Les localités de l’Arch d’At Yahia, à Michelet, ont également été atteintes par ce feu, dont le village de Hocine Ait Hamed. Des témoins sur place disent que la tombe où repose si Lhocine aisi que le lieu Saint Ceikh Mohand Oulhoucine ont été atteints par les flammes.

La Daira de Mekla qui s’étend sur une superficie de 130 km² et qui compte plus de 50 000 habitants ne dispose d’aucune unité de pompiers alors qu’une grande brigade de gendarmerie est en construction actuellement au centre de Mekla.

La population a contacté les pompiers de Michelet qui disaient ne pas pouvoir intervenir vu que leurs unités, selon leurs dires en tout cas, étaient déjà sur d’autres incendies. Les pompiers de Tizi-Ouzou ont été ensuite contactés. Seulement deux camions de pompiers sont arrivés près de 3h après avoir été saisis.

Le maire d’At Xlili (Ait Khellili), Hadi Tebbiche, dans son appel SOS sur BRTV, a demandé à ce qu’on arrête de brûler les forêts. En effet, le maire est convaincu que ces feux ne sont pas naturels : « Ces feux sont allumés par des criminels et ne s’allument pas seuls » a-t-il déclaré.

 

Photo prise hier à Mekla

Vidéo amateur tournée hier à Mekla, où on voit des habitations atteintes par les flammes.


nbb
SIWEL 242033 Jul 17 UTC

Partager ceci...