AT ZIKI (SIWEL) — Le président par intérim du Mouvement pour l’autonomie de la Kabylie Mohand Larbi Tayeb a déclaré samedi que l’autonomie est « une question de vie ou de mort ».

 

Meeting du MAK à At Ziki : « Bouteflika et son régime vont payer pour chaque goutte de sang kabyle »
« Le peuple n’a d’autre choix que de s’autonomiser s’il veut vraiment exister en tant que tel et bâtir un avenir de paix et de prospérité », a-t-il dit lors d’un meeting tenu à At Ziki, une commune située au sud-est de la wilaya de Tizi-Ouzou.

Son successeur Bouaziz Ait Chebib, secrétaire national à l’organique au sein du MAK a été particulièrement virulent à l’adresse du pouvoir auquel il promet un passage à la juridiction internationale.

« A l’occasion du 10e anniversaire du printemps noir, nous avons l’honneur d’annoncer au peuple kabyle que la plainte déposée par le Gouvernement Provisoire Kabyle (GPK) au niveau de la Cour Pénale Internationale (CPI) a été jugée recevable. C’est une victoire de la justice sur l’impunité. Bouteflika et le régime qu’il incarne vont payer pour chaque goutte de sang kabyle », a-t-il déclaré à l’adresse de la foule qu’il invite à venir manifester le 20 avril.

A cet effet, M. Ait Chebib a demandé aux victimes blessées et aux familles de martyrs de se rapprocher du GPK afin, dit-il, de « mener ensemble ce combat pour rendre justice à celles et ceux qui se sont sacrifiés pour notre liberté ».

uz
SIWEL 162343 AVR 11

Partager ceci...