TIZI-OUZOU (SIWEL) — « Il n’y a pas de nation arabe », a souligné la porte-parole du Parti des travailleurs (PT) lors d’un meeting animé, aujourd’hui, jeudi, à la maison de la culture de Tizi-Ouzou.
Louiza Hanoune a soutenu que l’Algérie ne « partage rien avec le Machreq (Moyen-Orient), ni en terme d’identité ni d’histoire commune ».

 

Meeting de Louiza Hanoune à Tizi-Ouzou : « il n'y a pas de nation arabe ! »
La dirigeante trotskiste réaffirmera, au cours de son intervention, sa proposition relative à la création d’un secrétariat d’État à l’amazighité qui sera doté d’un budget, mais aussi de prérogatives ministérielles. « Le Haut commissariat à l’amazighité, HCA, ne peut plus assumer une prise en charge de la langue amazighe, car il est dépourvu de prérogatives et de moyens » a-t-elle soutenu.

Louiza Hanoune reviendra, lors de son meeting, sur la proposition d’élection d’une assemblée constituante. « Le moment est propice pour l’élection d’une assemblée constituante » , dira-t-elle avant d’ajouter, en s’adressant à des « parties » qu’elle n’identifiera pas ;«  nous mettons en garde ceux qui s’opposeront à ce processus révolutionnaire de réformes. Le changement se fait en ce moment dans le calme, une simple étincelle pourra provoquer un désastre.  »

Répondant au secrétaire général du FLN qui déclarait, lors de son passage sur la télévision algérienne, hier soir, mercredi qu’il n’y a pas de « crise politique en Algérie », Louiza Hanoune qualifiera ces déclarations d’« absurdité politique de ceux qui refusent de voir la réalité en face ».

La chef de file des trotskistes en Algérie, réitérera son appel au président algérien afin « d’organiser des élections anticipées pour venir à bout des barons de l’argent sale.
 »
Concernant la conjoncture internationale, Mme Hanoune s’est prononcée contre « toute intervention étrangère  »sous « toutes ses formes ».

kt
SIWEL 141854 AVR 11

Partager ceci...