RABAT (SIWEL) — Une jeune Marocaine âgée de 16 ans s’est suicidée après avoir été contrainte d’épouser son violeur pour que celui-ci échappe à la prison grâce à une interprétation du code pénal du Maroc, a déclaré mercredi une ONG marocaine.

 

« Amina Al Filali a été violée et s’est suicidée la semaine dernière à Larache, une localité proche de Tanger (nord) pour protester contre son mariage avec l’homme qui l’avait violée », a affirmé Mme Fouzia Assouli, présidente de la Fédération de la Ligue démocratique pour les droits de la femme, basée à Casablanca (sud de Rabat). La jeune fille s’est tuée en avalant un poison contre les rats, a-t-elle rajouté.

cc
SIWEL 151740 MAR 12

Partager ceci...