RABAT (SIWEL) — Le « Mouvements du 20 février » revient sur le terrain de la protestation et annonce des manifestations publiques dans toutes les villes marocaines pour le 20 novembre prochain, soit à cinq jours des élections législatives prévues par le gouvernement.

 

Maroc : le
Opposés à ces élections, ce Mouvement lancé depuis neuf mois pour forcer le Palais royal à des changements radicaux dans le système politique permettant plus de démocratie, ne compte pas reculer.

L’appel à des manifestations pacifiques dans toutes les villes marocaines sera une occasion selon ses initiateurs pour réitérer les revendications de changement dans le pays, selon la déclaration remise à Siwel.

Le "Mouvements du 20 février" a dans ce sens réaffirmé sa « détermination à continuer la lutte » pour réaliser ses objectifs de changement pour un système démocratique et égalitaire au Maroc avec en prime une monarchie parlementaire.

Avec l’appel du 20 novembre, ce mouvement de protestation est à sa neuvième action de rue.

Les élections législatives au Maroc se dérouleront le 25 novembre 2011, suite à un référendum constitutionnel le 1er juillet de la même année.

Ces élections devaient avoir lieu en septembre 2012, mais vu les protestations en Afrique du Nord et au Moyen-Orient et les réformes prévues, elles se dérouleront finalement avec onze mois d’avance.

chf
SIWEL 081400 NOV 11

Partager ceci...