Alertes

Marche « Tuvirett d taqvaylit » : le fil des arrestations (plusieurs dizaines de militants arrêtés)

ALERTE (SIWEL) — Tôt le matin, les services de répression algériens se sont mobilisés pour arrêter le plus de militants et de citoyens possibles. L’Etat de siège est en cours à Tuvirett et les régions limitrophes.

[22h50 heure locale] Yahia T de Rafour vient d’être libéré.

[22h30 heure locale] Les militants Mourad et Akli d’Aqvu, ainsi que Massnsen Aylimas et Aksel Aqvayli ont été libérés. 

[22h20 heure locale] Le militant Arezki, de Vgayet, vient d’être libéré.

[22h00 heure locale] les militants de Boghni  Belkacem et Mustapha (sur la photo ci-dessous) et Smail viennent d’être libérés.

[21h37 heure locale] Frawsen Louerguioui et Madjid viennent d’être libérés. Il reste 18 militants encore arrêtés au commissariat central de Tuvirett.

[21h30 heure locale] Il reste encore au moins 20 militants entre les mains de la police et de la gendarmerie algériennes.

[21h10 heure locale] Cinq militants, Lounis, Lounes, Nour, idine, Kouceila et Moh viennent d’être libérés. Ils étaient attendus par le Président de la Coordination Sud du MAK-Anavad, Mass Youcef Messouaf. Lui-même arrêté ce matin et libéré il y a deux heures.

[21h00 heure locale] Kouceila Ikken, président de la Coordination MAK-Anavad de l’Est, et Hakim At Yiraten viennent d’être libérés.

[19h00 heure locale] Les militants sont relâchés un à un. Rachida Ider a été libérée, après 8h de séquestration dans un commissariat colonial.

[18h00 heure locale] La marche a été bloquée par des gendarmes algériens équipés de kalachnikovs.

[16h40 heure locale] Prise de parole de Kamira Nait Sid, la Présidente du CMA, de Lounis Oudali, Vice-Président de la Coordination Ouest du MAK-Anavad et de Aghiles Remidi,Président de la Coordination universitaire de Tizi Wezzu. Une marche a lieu actuellement vers le commissariat d’Imcheddalen, pour exiger la libération des quelques 200 militants arrêtés depuis ce matin.

[16h00 heure locale]  Vidéos en direct depuis le rassemblement de Rafour

[15h55 heure locale]  Shamy Chemini s’adresse aux « algérianistes »

[15h45 heure locale] Le Président de l’Anavad s’est adressé aux militants qui se sont rassemblés à Rafour.

[15h30 heure locale] Le Président de l’Anavad adresse une lettre au Secrétaire général de l’ONU

[15h00 heure locale] le rassemblement a lieu actuellement à Rafour. La foule s’agrandit. Plusieurs militants ont été libérés et se sont rendus à Rafour.

[14h30 heure locale] Nous n’avons aucune information des centaines de militants arrêtés. Quelques arrestations nous ont été signalées encore il y a quelques minutes.

[14h00 heure locale] Les militants qui n’ont pas été arrêtés se dirigent vers Rafour où un rassemblement a lieu actuellement. La route a été barrée.

Photo prise à l’endroit où la RN 26 a été coupée.

[13h30 heure locale]    Le point à 13h30

[12h55 heure locale] La police coloniale interdit tout regroupent de plus de cinq personne. Actuellement la ville de Tuvirett est vidée. Il n’y a que des militants et des centaines de policiers. Une ville morte.

[12h40 heure locale] Tiziri Taqvaylit était à la gare routière de Tuvirett et n’est plus joignable depuis 30min. Il semble qu’elle a été arrêtée

[11h40 heure locale] Photo d’un indicateur ou d’un policier en civil, protégé par la police algérienne et caché derrière une casquette et des lunettes de soleil, entrain de filmer les piétons, les voitures et toutes les personnes susceptibles de s’être rendues à Tuvirett pour la marche.

[11h30 heure locale] Route barrée à Rafour par une vingtaine de citoyens qui ont voulu marcher et qui se sont repliés sur place. Des banderoles pour l’indépendance de la Kabylie ont été accrochés. Des pneus ont également été allumés.

[11h10 heure locale] Réaction du Président de l’Anavad à la répression en cours à Tuvirett

[11h00 heure locale] Il est 11h en Kabylie. L’heure à laquelle devait la marche et qui a été réprimée finalement. Toute tentative de rassemblement est réprimée. Il y a des centaines de militants éparpillés un peu partout à Tuvirett. Ils sont en train d’essayer de s’organiser.

[10h50 heure locale] Deux militants d’At Abdelmoumène ont réussi à dépasser 4 barrages avant d’arriver à 1km du lieu de la marche. Ils se sont rendus dans un café où des policiers en civil étaient postés. Rapidement soupçonnés de vouloir rejoindre la marche, les policiers ont contacté les agents de la BRI. Les deux militants, retenus pendant une heure, ont été finalement escortés jusqu’en dehors de Tuvirett. Tous les véhicules immatriculés 15 ou 06 (Tizi Wezzu ou Tuvirett) sont arrêtés et fouillés.

[10h40 heure locale] Massnsen Aylimas a été arrêté avec d’autres militants à l’entrée de Tuvirett.

[10h30 heure locale] Des sources font état d’afrontements violents

[10h15 heure locale] Une heure avant le départ de la marche, la police coloniale empêche tout rassemblement devant le portail principal de l’université Mouhand Oulhadj. Dès qu’un militant essaye de bouger, une meute de policiers se rue vers lui et l’embarque.

[10h00 heure locale] L’écrivain engagé Larbi Yahioun a été arrêté avec Mourad Bouatmane. Deux militants d’At Yiraten sont également arrêtés.

[10h00 heure locale] La Gare routière de Tuvirett est totalement quadrillée par la police algérienne. Plus de 200 policiers, selon nos correspondants, qui fouillent tous les bus et les passagers. Des camions de CRS sont également garé un peu plus loin.

[09h45 heure locale] Arrestation de 5 militants d’At Yanni à l’entrée de Tuvirett. 5 militants de Tazmalt ont été également arrêtés.

[09h30 heure locale] Vidéo de l’arrestation violente de Rachida Ider

[09h10 heure locale] Kouceila Ikken et d’autres militants  ont été violentés par la police lors de leur arrestation.

[09h00 heure locale] Le point à 9h

[08h50 heure locale] Kouceila Ikken et Rachida Ider, présidents des coordinations de l’Est et de l’Ouest ont été arrêtés avec une vingtaine de militants (dont Jugurta Louerguioui et Lazhar Bessadi), alors qu’ils étaient dans un bus. Ceux qui étaient dans le bus et qui ont réussi à nous en informer ont parlé d’agressions verbales.

Ainsi donc, les trois responsables du MAK-Anavad en Kabylie sont entre les mains des services de répressions algériens.

dépêche dédiée

[08h30 heure locale] Plusieurs militants sont actuellement injoignables. Le nombre d’arrestation total dépasse la centaine et la ville de Tuvirett est quadrillée par les forces de répression coloniales.

[08h30 heure locale] Une trentaine de militants de Tuvirett viennent d’être arrêtés, dont le Président de la Coordination régionale du Sud, Mass Youcef Messaouf.

[08h25 heure locale] Nous avons contacté la présidente de la coordination MAK-Anavad de l’Ouest, Massa Rachida Ider. Elle nous a décrit une situation exceptionnelle : Des policiers et des gendarmes qui fouillent tout le monde, dans les véhicules, les bus, les taxis, les pièétons sont également fouillés. Leurs sacs vidés. « On n’a jamais vu ça », a-t-elle conclu.

[08h15 heure locale] Les cinq militants arrêtés à la sortie de Rafour, dont Aghiles Remidi, le Président de la Coordination universitaire de Bechloul, sont actuellement à la brigade de la gendarmerie coloniale de Bechloul. Abdelkader Ould Abdeslam semble arrêté. Son téléphone est éteint.

[08h05 heure locale] Les militants continuent de se diriger vers Tuvirett. « Ils peuvent faire venir même l’armée s’ils le veulent, on ira jusqu’au bout », nous a déclaré un militant de la Coordination MAK-Anavad d’At Yiraten. Plusieurs militants ont été retenus à des barrages mais ont su faire en sorte de ne pas se faire arrêter. Néanmoins, le nombre de personnes arrêtés se compte par dizaines à 08h du matin. Pour rappel la marche est prévue pour 11h à l’entrée principale de l’université de Mouhand Oulhadj.

[07h55 heure locale] Parmi les militants arrêtés se trouvent Latamene, Yidir Amghid, Ouelhadj, Ahcene et Ravah, d’At Yellilten.

[07h50 heure locale] Des dizaines de militants sont arrêtés à Tuvirett et au niveau des localités environnantes. Des barrages partout et pas uniquement à Tuvirett. Plusieurs barrages ont été signalés à Oued Ksari, un autre quelques kilomètres plus loin, à l’arrêt de bus Saharidj-Maillot, un autre à côté du lycée Benbadis, un autre encore à Bouaklane, El Adjiba, Semmache, El Asnam (Bechloul).

La gendarmerie et la police coloniales fouillent tous les véhicules. Ils font descendre les personnes des bus et des taxis pour les fouiller. Un véritable état de siège s’abat sur Tuvirett et les villes environnantes.

[07h45 heure locale] 5 militants arrêtés par la gendarmerie coloniale à la sortie de Raffour dont le président de la Coordination universitaire de Tizi Wezzu Aghiles Remidi. Quatre autres militants d’ighil Ali viennent d’être arrêtés au même endroit.

[07h44 heure locale] Arrestation du militant Omar Kechadi, de Rafour.

Ce fil sera mis à jour avec l’évolution de la situation sur place.
nbb
SIWEL 200645 May 17 UTC

Partager ceci...
Marche « Tuvirett d taqvaylit » : le fil des arrestations (plusieurs dizaines de militants arrêtés)
Click to comment

Commenter cette publication...

Haut